Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 11:09

            DL13-05-17.jpgDans le dauphiné libéré de ce 17 mai 2013, Carmela Subias annonce sa démission du Conseil municipal de Sassenage.

            A 10 mois des prochaines municipales, cette démission fait désordre, car comme elle le dit, cette municipalité est bien de droite, or le Maire de Sassenage, Président du nouveau centre et coordinateur de la fédération de l'Isère de l'UDI, s'annonce partant pour un 3ème mandat sous les couleurs de l'apolitisme.

            En ce qui concerne les absences au Conseil municipal, nous ne pouvons que consater que Georges Cornella, qui s'est vu retirer sa délégation de conseiller aux nouvelles technologies aura comme par hasard donné son pouvoir au Maire, lors de tous les conseils municipaux qui se sont tenus depuis plus de 4 ans: alors vrais pouvoirs ou usurpations continuelles, l'avenir nous le dira !

            A qui Monsieur Coigné, fera t-il croire que sa politique municipale ne s'inspire pas pleinement de celle des Sarkozy, Guéant et consorts ?

            Dans ce département de l'Isère, Sassenage aura été à l'avant-poste des méthodes rejetées très fortement par la majorité du peuple de France, que ce soit dans le domaine des partenariats public-privé, des atteintes au droits de grève dans les écoles, du choix de privilégier les amis comme cette attribution d'un terrain stabilisé à son ami, ancien Ministre des Sports de Sarkozy, Bernard Laporte pour bâtir un hôtel à 50 euros Ht le m2, ou bien des restrictions concernant les subventions à la vie associative ou au CCAS.

            Le choix futur d'orienter Sassenage, seulement à travers la petite lucarne du tourisme d'affaires ne profitera pas à notre ville, dans son immense majorité, mais à quelques figures de la droite.

            Monsieur Coigné, jeune retraité, a sans doute déjà tout prévu, y compris la possibilité d'utiliser des collectivités locales comme vaches à lait de son futur reclassement, car comme l'indique cet article de la Chambre de commerce et d'industrie de Grenoble, depuis le 4 décembre 2012, il est devenu gérant de la société Chanthou-développement, avec pour activités: les Conseils en développement urbain et la vente d'équipements pour le bâtiment, ainsi que le conseil en investissements immobiliers. Voir sur ce site !

            Lorsque les élus de l'opposition sont privés de l'accès direct aux services extranet de la commune, ce n'est pas bon pour la démocratie et le pluralisme ! Contrairement à ce qu'affirme dans la presse, Monsieur Coigné, les privilèges sont sa marque de gestion et il est temps d'en changer, de permettre que tous les élus, sans exception, disposent de tous les élements de la gestion de notre ville.


            Partager cet article

            Repost 0

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -