Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            12 décembre 2016 1 12 /12 /décembre /2016 21:41

            Lors du Conseil municipal du 12 décembre 2016, Michel Barrionuevo a fait l'intervention suivante, à propos de la dérogation au travail dominical :

            Monsieur le Maire,

            La note de synthèse jointe à cette délibération indique que compte tenu des spécificités du commerce de détail existant sur le territoire de Sassenage, il est envisagé de retenir cinq dimanches travaillés au titre du mois de décembre 2017.

            Quelle est la situation exacte sur notre commune ?

            Market et Ô Halles sont ouverts chaque dimanche matin, à proximité Géant Fontaine fait de même. Les commerces qui fabriquent leurs produits sont ouverts.

            Un commerce sans salarié peut ouvrir le dimanche, sauf si un arrêté Préfectoral ordonne la fermeture pour une activité commerciale spécifique.

            La position que nous avons tenue dans l’enceinte de ce Conseil municipal est que le repos dominical soit protégé et ne subisse aucune dérogation.

            Est évoqué le principe du volontariat !  Or, seuls certains salariés peuvent  refuser de travailler le dimanche en cas d'ouverture de leur entreprise.

            Le prétendu volontariat est un leurre : imagine-t-on un jeune entrant sur le marché du travail refusant de travailler le dimanche ou un employé refusant à son patron de renoncer à sa pause dominicale sans qu’il ne soit pénalisé derrière ?

            C’est un volontariat déguisé puisque dans les autres établissements autorisés à ouvrir le dimanche, le salarié est tenu de travailler le dimanche lorsque son employeur lui en fait la demande.

            Si le repos dominical est, dans notre droit, érigé en principe d’ordre public, c’est parce que, pour l’équilibre d’une société, il est nécessaire d’avoir un jour consacré au repos collectif, à la famille, aux amis, d’un jour qui déroge aux règles de l’échange marchand et permet les pratiques culturelles et sportives, à la vie associative.

            La dérogation aux cinq dimanches proposés n’est pas étalée sur l’année, elle est concentrée sur le mois de décembre 2017, un mois festif sans dimanche pour une partie des salarié-e-s.

            Lorsque la considération évoque la pertinence de déroger au repos dominical parce qu’elle serait susceptible de générer des flux de clientèle locale ou extérieure plus importants, c’est également un leurre : un étalement de la consommation sur une période plus longue. On ne peut dépenser plus que son budget !

            Pour l’ensemble de ces raisons, nous ne pourrons émettre un avis favorable à cette délibération.

            Réponse du Maire: On comprend ta position, c'est la loi Macron et la Métro qui nous obligent à 5 dérogations, Métro ne nous a demandé que 2 ouvertures en décembre.

             

            Mohamed Benharouga: Entendre encore ce discours, c'est revenir 10 ans en arrière, vous ne tenez pas compte de la situation exacte. Nos concitoyens sont à la recherche d'emplois, je connais 3 étudiants de mon service qui travaillent à Carrefour Market, le dimanche matin et qui sont très heureux parce que le gouvernement depuis 5 ans n'a pas revalorisé les bourses, à Géant, les salariés font la queue pour travailler le dimanche et les églises sont loin d'être pleines (sic)

             

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Sassenage - Réagir
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -