Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 10:52

            projet-ville2012.jpgDécidemment, le Maire de droite de la ville de Sassenage n'hésite pas à utiliser la cérémonie des voeux pour ses lancements de campagnes.

            Souvenons-nous, pour préparer les municipales de 2008, le Maire omettait sciemment de parler des emprunts toxiques qu'il s'apprêtait à contracter. Par contre, il évoquait la construction prochaine d'une salle des fêtes, de la couverture des terrains de tennis: des promesses qui n'ont jamais vu le jour, même si les plans d'architecte ont été présentés à la vie associative.

            A tel point que les bénévoles se voyaient déja dans leurs futurs locaux !

            Les municipales sont en 2014 et le mandat est de 6 ans, alors quoi de plus naturel que de baptiser son lancement de campagne "Projet de ville 2020"!

            Le 11 janvier 2013, il n'est plus question d'infrastrutures spécifiques, hormis le démarrage d'un tout petit secteur vers Clémencières, de la fameuse voie de contournement.

            Cette voie de contournement dans le début des années 60, portait le nom de code "SU1", elle reste l'arlésienne.

            Finalement, c'est une autre rocade "SU2" qui à la faveur des jeux olympiques de Grenoble en 1968 sera érigée.

            Le projet de ville 2020 est une coquille vide: des mots, des phrases, encore des mots et des phrases, mais au final, simplement une opération médiatique payée par les deniers des contribuables sassenageois, en dehors d'un compte de campagne qui devra retracer toutes les dépenses à partir du 1er mars 2013.

            Un appel à projet pour essayer de faire croire que les habitants sont associés à la construction de leur avenir, avec distribution d'une plaquette de lancement de campagne électorale de 12 pages, après un discours de 80 minutes.

            Le seul aspect sympathique de cette cérémonie aura été l'hommage aux enfants qui ont réalisé des dessins et qui ont su s'armer de patience avant de nous décrire leurs visions de la ville de demain.

            Un adage dit: "les promesses n'engagent que ceux qui y croient" !

            L'avenir d'une ville ne s'écrit pas avec des promesses, mais avec des engagements concrets, et pour les réaliser il y aura besoin de luttes, de coopérations, de solidarités.

            Bravo les enfants, de 1995 à 2001, vous aviez à Sassenage votre Conseil municipal, le Maire actuel a supprimé cette instance, vos mots d'hier soir, ont montré combien vous étiez matures.

            Partager cet article

            Repost 0

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -