Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 20:32

            Dans le cadre de la campagne des élections municipales de mars 2014, Christian Coigné écrit sur son nouveau site, pour légitimer sa candidature :"M. BELLE a choisi de s’instituer héritier de celui qui fut maire de Sassenage de 1995 à 2001. Au premier abord ça parait être une bonne idée puisque M. BELLE ainsi que M. BARRIONUEVO ont fait partie de cette équipe. Ils peuvent donc invoquer aujourd’hui, avec quelques membres de leur comité de soutien qui ne tarissent pas d’éloges sur le candidat BELLE, la paternité de ce mandat municipal catastrophique dont les Sassenageois se souviennent bien puisqu’ils le sanctionnèrent sans ménagement en 2001. Heureusement l’histoire ne peut pas s’effacer d’un revers de main et voici un fait marquant de ce mandat municipal – il y en a d’autres sur lesquels nous reviendrons en son temps et qui en disent long sur l’incompétence des donneurs de leçon".

            Monsieur Christian Coigné soyons clair: ce n'est pas moi, Michel Barrionuevo, ce n'est pas Yannick Belle qui sommes responsables de la gestion calamiteuse de la ville de Sassenage depuis 13 ans, c'est vous et uniquement vous qui êtes aux responsabilités depuis deux mandats.

            En matière de mauvaise gestion vous vous posez en maître es qualités !

            Citons l'exemple d'un conseil municipal de mars 2007, je vous ai préconisé, avec d'autres élus comme Yves Bernard et Alain Charvier, que vous faisiez fausse route en renégociant 75% de nos emprunts jusqu'en 2042, mais vous avez été sourd à nos explications.

            Le 28 octobre 2010, alors que personne ne parlait encore d'emprunts toxiques, vous avez persisté dans la même ligne, en affirmant "c'est le bon choix que nous avons fait": peu vous importait de conduire notre ville dans le mur, votre seule préoccupation a été d'écouter les conseils des banquiers de DEXIA.

            Il est facile aujourd'hui dans les médias, sur les différentes chaines de télévision de se poser en victime des banquiers. De communiquer, mais la réalité qui frappera notre population, les sassenageois, est là et bien là, elle représentera 8 points d'impôts supplémentaires pour les générations futures, et vous en êtes le seul responsable, ce n'est pas moi, pas moi, Monsieur Coigné, ni Yannick Belle !

            Le soir du 23 mars, si nous sommes élus, nous aurons un héritage empoisonné, votre héritage pour Sassenage, mais soyez en persuadé, avec l'ensemble de nos colistiers, nous l'assumerons en recherchant quelle sera le meilleur axe pour éviter à nos habitants, de subir malgré eux sur leurs feuilles d'impôts, votre gestion calamiteuse de ces treizes dernières années.

            Ce ne sera pas facile, nous ne pourrons pas malheusement revenir en arrière, sur la privatisation des services de l'éclairage public ou d'une crèche concédés au privé, sur une période dépassant le mandat, mais je l'affirme, avec nos colistiers, nous prenons l'engagement qu'au terme des contrats que vous avez souscrits, nous reproposerons de revenir à une gestion en service public.

            Avec Yannick Belle, le 23 mars, nous voulons ouvrir Sassenage, à l'image de celles et de ceux qui sont notre ville !

            Oui, avec tous les colistiers, j'oeuvrerai pour la citoyenneté, pour le dévelppement de la vie associative, pour stopper le mal être des personnels communaux qui se traduit par un absentéîsme important, pour le développement culturel sous toutes ses formes.

            Les sassenageois me connaissent, lorsque je prends des engagements, ce ne sont pas des paroles vaines !

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Sassenage - Réagir
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -