Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 10:47

            Je suis bouleversé par cette nouvelle ! Le 3 octobre dernier, Anne-Marie Astier m’écrivait : « Bonjour mon très cher Michel

            Il y a longtemps que je n'ai pas donné signe de vie et je m'en excuse ..

            j'espère que tu vas bien toi et ta compagne ...

            Pour info ...nous avons rencontrer les élus pour notre baisse de subvention ...normalement elle ne devrait pas bouger en 2016.. c'est ce que nous avons obtenu... à voir si cet engagement sera respecté..
            Par ailleurs je t' informe que mon état de santé s'est hélas dégradé, j'ai des métastases sur la moelle épinière ..j'ai perdu l'usage du pied gauche ..et par conséquent je ne peux plus conduire.. Comme d'habitude je vais continuer à me battre positif attitude...mais c'est un autre combat cette fois à un autre niveau..

            je t'embrasse très fort mon très cher Michel

            Anne Marie ASTIER »

            Je n’ai pas su trouver les mots pour l’aider et lui donner plus de force dans ce combat : cette situation m’a replongé l’année où Anne-Marie est venue animer l’école de danse, en 1989. A ce moment là je donnais ma moelle,pour tenter de sauver ma sœur d’une leucémie,  et cela n’a pas suffit pour assurer sa guérison.

            Anne-Marie, artiste chorégraphique dans plusieurs disciplines, avait la danse dans le sang. Elle avait un tempérament de battante. Lorsque le Maire de Sassenage décida de s’attaquer à ses passions, elle viendra me demander de soutenir dans un premier temps, les rencontres sassenageoises de la danse, d’où mon intervention lors du Conseil municipal du 13 décembre 2004. Et puis ce tableau montrant le prétexte utilisé contre l’association publié sur le premier site des élus communistes de Sassenage.

            Après les Rencontres sassenageoises de la danse, le Maire tente de discréditer Corps et Graphie, pour le Sassenage en Pages de l’été 2006, notre billet aura pour titre : Veut-on tuer Corps et Graphie ?

            Lors du Conseil municipal du 26 février 2007, ce combat commun avec la Directrice de Corps et Graphie finira par être payant, voici mon intervention.

            L’engagement d’Anne-Marie et des membres des associations aura permis de pérenniser la danse, avec la poursuite des festivals de Hip Hop, grâce aux Rencontres de la danse en Isère, le rayonnement de Corps et Graphie.

            Ces deux associations sont en deuil et j’adresse à toutes familles adhérentes et actrices des événements, toutes mes condoléances.

            A son compagnon, en plus de mes condoléances sincères, je veux redire combien Anne-Marie était exceptionnelle, au fil de ces 27 ans, elle a su transmettre des passions pour cet art de la chorégraphie et de l’expression corporelle à des milliers de jeunes, merci à vous pour ce soutien.

            Michel Barrionuevo

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Sassenage - Réagir
            commenter cet article

            commentaires

            soulard 14/10/2015 15:21

            j'étais petite fille quand j'ai découvert l'ouverture de l'académie de danse, que de souvenirs.Toujours le même sourire au fil des années, la même pêche.son souvenir restera dans mon cœur toute ma vie.
            laurence soulard

            DUMAS 13/10/2015 23:35

            Merci pour cet hommage mérité, le premier!
            X.DUMAS, Sassenage

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -