Intensifier la mobilisation pour la Libération de Georges Ibrahim Abdallah

Publié le 5 Novembre 2022

Depuis le 24 octobre 2022, Georges Ibrahim Abdallah entame sa 39ème année de détention dans l’hexagone.

Du jamais vu pour un prisonnier politique.

Un peu partout des militants de tous horizons se sont engagés à maintenir la pression sur le gouvernement qui se refuse à le libérer sous prétexte que ce militant libanais de la cause palestinienne n’a jamais renié ses convictions anti-impérialistes et antisionistes.

Fondateur des fractions armées révolutionnaires libanaises, il a été condamné à la prison à perpétuité à l’issue d’un procès truqué pour complicité dans l’assassinat, en 1982, d’un agent de la CIA et d’un autre du Mossad, les services secrets israéliens.

Georges Ibrahim Abdallah est libérable, selon le droit français depuis 1999.

Par deux fois, la justice a ordonné sa libération. Par deux fois le gouvernement s’y est opposé alors que le Liban se dit prêt à l’accueillir.

Exigeons que les décisions de justice soient appliquées et que Georges Ibrahim Abdallah puisse être accueilli au Liban. (Georges est détenu à Lannemezan où une manifestation a réuni le 22 octobre un millier de manifestants qui ont exigé sa libération. Macron et le gouvernement sont toujours sourds à cette exigence).                        

Rédigé par Henri BOUDIN THUBOEUF

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article