Comme moi, le 10 avril, votez Fabien Roussel

Publié le 8 Avril 2022

Depuis le choix acté à 82,36% des suffrages exprimés de la candidature de Fabien Roussel au cours de la consultation des communistes entre le 7 et le 9 mai 2021, comme beaucoup de militantes et militants, je me suis lancé dans la bataille.

Le premier axe était la défense de l’emploi, l’écriture du programme qui allait devenir celui de la France des Jours Heureux, en hommage au monde de la Résistance qui a écrit la première version avec notamment, la création de la Sécurité Sociale, les nationalisations, dans un pays détruit par la guerre.

Aujourd’hui, nous ne sommes plus dans les mêmes conditions et le peuple de France devrait pouvoir profiter des richesses créées, accaparées par seulement les plus fortunés.

La grande différence entre les deux époques, c’est l’affaiblissement du Parti communiste français. Lorsqu’il était la principale force politique du pays, le peuple par ses luttes et ses votes a obtenu de grandes conquêtes sociales, comme le vote des femmes, les congés payés, la Sécu, etc…

Ce dont nous avons besoin, ce n’est pas simplement de boucler les fins de mois avec des primes et virements énergie….

Fabien Roussel est bien le candidat du pouvoir d’achat avec un SMIC porté immédiatement à 1923€ Brut, ce qui équivaut à un net de 1500€ net (avec des cotisations utiles à la Sécu, l’emploi), un minimum de pension de retraite à 1200€, l’augmentation de 30% du point d’indice, l’égalité salariale Homme-Femme sur 1 an, pas à la Saint Glinglin…

Fabien Roussel est bien le candidat qui n’oppose pas la lutte des classes avec la fonte des glaces, en prévoyant de porter à 6% du PIB l’action pour la Planète. Son leitmotiv est : « quand la Planète brule, il ne faut pas vouloir éteindre l’incendie avec de petits seaux, il faut se donner les moyens ! »

Fabien Roussel est le seul candidat qui s’attaque à la fraude fiscale, se prononce pour le rétablissement et le triplement de l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune), et propose pour aider les TPE, PME, artisans et commerçants, un prêt bancaire en taux négatif…

Fabien Roussel est le candidat qui propose de faire l’école à l’école, pour que chaque enfant soit sur le même pied d’égalité…

Nous voulons vivre dignement, cotiser à la Sécurité Sociale pour faire reculer la maladie, se soigner, disposer de pensions de retraite dès 60 ans, etc…

L’affaire McKinsey, le cabinet conseil du Président de la République et du gouvernement, n’aurait jamais éclaté sans la demande d’une commission d’enquête par les sénatrices et sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen et de sa Présidente Éliane Assassi. C’est dire l’utilité de disposer d’élu·e·s communistes.

Un déchainement orchestré par les forces de l’argent, pour détourner du vote Fabien Roussel a été mis en place sur l’idée du vote utile. Hier soir encore, à la salle Edmond Vigne de Fontaine d’Edouard Philippe, ancien Premier Ministre à Olivier Vérand, Ministre de la Santé d’Emmanuel Macron sont allés de leurs couplets qui se voulaient être l’écho du journaliste Jean-Michel Apathie déclamant : "Il va faire beaucoup de voix. C'est même lui qui va empêcher un autre candidat de faire un bon score"

Dimanche 10 avril, je serai assesseur dans un bureau de vote de ma commune et je vais voter pour l’espoir.

De mars 1977 à juin 2020, j’ai été un élu communiste (conseiller municipal, rapporteur ou adjoint au Maire) sur la commune de Sassenage.

Fabien Roussel dérange, il veut reconstruire la France par la base, il est le vote du porte-monnaie, de la bonne paie, le peuple a raison de lui faire confiance !

Le Nom, qui est inscrit sur le bulletin représente le meilleur vote efficace, celui de FABIEN ROUSSEL, il donnera de la force pour cette échéance, mais aussi pour demain. Ce sera le commencement d’actions et de luttes pour mettre en avant la France des Jours Heureux, la France du bonheur partagé.

Michel BARRIONUEVO

Rédigé par Barrionuevo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article