Métropole, 2ème débat sur le PADD au Conseil municipal de Sassenage

Publié le 15 Juin 2018

Intervention de Michel Barrionuevo : « Monsieur le Maire,
Nous avons eu un premier débat le 25 octobre 2016 en Conseil municipal et à cette occasion, nous avions formulé toutes une série de propositions sur les transports et déplacements ainsi que sur les autres thématiques.
Nous avions suggéré la rédaction d’un texte commun majorité/opposition qui serait envoyé à la Métro.
Vous vous étiez déclaré favorable à cette demande et un projet devait nous être soumis.
Ces remarques conservent toute leur validité, certaines ont été intégrées dans le PADD.
Nous pensions qu’avec ce second débat, la note de synthèse et la délibération proposée intégreraient la position de la commune de Sassenage, or les deux projets font une bonne synthèse du document établi par la Métropole, sans pour autant renouveler nos avis. Dans l’exposé de Monsieur Serailler, j’ai relevé 3 points : l’un concernant la non prise en compte des baronnies de Sassenage, l’autre sur une délibération prévue sur le cœur de ville et le troisième sur une autre délibération sur l’avis au PDU.
Pour cette séance du Conseil municipal, il n’y aura pas de vote mais simplement une prise d’acte.
Les avis critiques sur les déplacements sont formulés sur le point 7 concernant votre position sur le projet de Plan de Déplacements Urbains à l’horizon 2030.
Dès lors où nous sommes demandeurs de désenclavement de la circulation sur notre commune, les requêtes ne doivent pas concerner uniquement le PDU, mais aussi l’élaboration du prochain PLUi.
En matière d’urbanisme, ce PADD intègre davantage les contraintes supplémentaires apparues dans le Plan de Gestion des Risques d’Inondations et dans celui du Plan de Prévention des Risque Naturels d’éboulements.
Du fait de ces risques, la formulation de constructions à la mode sassenageoise ne peut plus revêtir la volonté qui pouvait être celle déclinée auparavant.
Le PADD parle de poursuivre l’effort de réduction de la consommation d’espaces.
Là où les risques sont réduits, l’augmentation maîtrisée de la hauteur des bâtiments permettra de dégager des espaces verts, notamment le long et à proximité des Avenues de Romans et de Valence dans le cadre de requalification des abords de voies structurantes.
Ce second débat ne comporte plus la préférence de logements dans les parties les plus ensoleillées des communes et qui a fait l’objet d’une réponse apportée à Monsieur Belle, du fait de l’inondabilité, pour autant la vigilance sur les risques d’éboulements, doit également primer.
Dans le cadre du point concernant le renforcement et le développement des sites touristiques et de loisirs emblématiques de la Métropole, une référence aux Cuves de Sassenage qui fait partie des 7 merveilles du Dauphiné, n’aurait pas été un luxe.
Ce PADD n’envisage plus une desserte sur le transport par câble au niveau de la Saulée, il est vrai que la distance séparant ce quartier de celui de la Poya est à moins de 500 mètres.
C’est en substance, nos différents rajouts à ce débat ! »
Daniel D’Olivier Quintas : « A la lecture de ce document, ce qui semble important c’est la logique de résiliences économiques, sans oublier les aléas de la plaine pour la branche Nord-Ouest avec une urbanisation adaptée. Quid de la zone d’activités des Moironds, comment diversifier les offres nouvelles avec le peu de gisements fonciers ? »
Michel Vendra : « Les sujets sont intéressants, Sassenage a un riche patrimoine historique et notamment les Cuves. Ce qui est mis en avant, c’est le tourisme d’affaires. La qualité des infrastructures et du coût que cela engendrera ne bénéficiera pas à Sassenage. Il serait normal que Sassenage soit défini en noir sur blanc, pour une fois, les Michels se rejoignent. »
Yannick Belle : « Avec cette délibération, il s’agit bien du PADD, M. Serailler nous a lu la note prévue du PDU. »
Monsieur le Maire : « Dans le PADD, il y a un volet déplacement, le PDU, c’est autre chose. Le PADD est un exercice qui est très difficile, un projet politique qui doit être décliné par les élus. Ce PADD va-t-il permettre de satisfaire la commune derrière la déclinaison PDU, Il ne faut pas se bloquer. J’ai une note de Jérôme Boétie sur le PAEN, le PAEN ne rentre pas dans le PADD. Il est difficile d’avoir une vision sur plusieurs années.»

Compte-rendu du Conseil municipal du 14 juin 2018

Rédigé par Barrionuevo

Publié dans #Sassenage - Objectifs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article