Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            30 juillet 2015 4 30 /07 /juillet /2015 10:58

            Jeudi 22 octoAnicet-Leporsbre à 20 h : « Laïcité : exception française ou valeur universelle ? », conférence débat publique avec Anicet Le Pors, ancien ministre communiste de la Fonction publique de 1981 à 1984. Salle Romain Rolland à Fontaine.

            Anicet Le Pors, est l'auteur de l'ouvrage écrit en 2011 " La citoyenneté"

             

            Chacun, dans un régime démocratique, croit savoir ce qu'est un citoyen. Mais peu d'entre nous sauraient exposer les droits et devoirs inhérents à ce statut. Définir la citoyenneté est plus délicat encore. L'auteur de ce livre éclaircit ainsi opportunément les enjeux d'une notion qui est au cœur des représentations que nous avons de la démocratie. Après un bref historique, il offre une analyse des valeurs attachées à l'idée de citoyenneté, avant d'en examiner les modes d'exercice er de s'interroger sur la dynamique propre de cet idéal : d'abord étroitement associé au développement des nations modernes, il doit prendre en compte maintenant les réalités européenne et mondiale.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 00:17

            gateau-29mai2015Les 72 places prévues pour cette initiative ont été remplies. Entre l'apéritif et le repas concocté par Laurent Jadeau (un chili con carne), au nom des communistes de la rive gauche du Drac, Michel Barrionuevo a exprimé, ces mots de bienvenue:

            Bonsoir,

            Tout d’abord, je voudrais vous présenter les excuses de Nizar Baraket, Jean Luc Baldacchino, Michelle Dupuy-Fourré, Michel Courriol, Maïlise Frasson-Marin, Martine Freydier, Sylvie Loyau, Gérard Revel-Goyet, Sophie Romera, André Ronseaux, Edouard Schoene, Gérard Torel.

            Je veux remercier pour leur présence à notre initiative, Annie David, Sénatrice communiste de l’Isère, Jean Giard, ancien député et ancien Président de l’association Alertes et bien évidemment chacune et chacun d’entre vous !

            La bataille des élections départementales en mars dernier a été rude.

            Vous vous êtes engagés à nos côtés et nous tenions à vous remercier fraternellement et chaleureusement.

            Le 29 mai 2005, il y a 10 ans, ensemble nous avons mené une grande bataille contre de Traité Constitutionnel Européen qui s’est soldé par la victoire du NON à 55%, alors que la participation était de 70%.

            Ce que le peuple a rejeté, le Président Sarkozy, avec la complicité de plus des 3/5ème des parlementaires, l’a effacé en 2007.

            Cette trahison du choix souverain des français, s’est traduite par le rejet de la politique et l’abstention forte des quartiers populaires.

            Depuis, les différents gouvernements, au nom des critères de ce Traité se sont inscrits dans la logique de l’austérité, de la casse des services publics, la casse du code du travail, dont les pages représentent les acquis obtenus par les luttes.

            L’an dernier, après les municipales, notre section avait organisé le pot de la victoire avec plus de 500 personnes à la salle Edmond Vigne.

            Cette victoire a été rendue possible grâce à la forte implication au sein du collectif Fontaine au Cœur.

            Cette démarche du rassemblement, c’est l’épine dorsale de notre stratégie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les différents médias audio-visuels, nous boycottent.

            Lors des départementales, les intérêts partisans de certaines forces politiques, ne nous ont pas permis de concrétiser un rassemblement à l’image de celui que nous avions réalisé pour les municipales.

            Malgré ce lourd handicap, avec Muriel, Pierre et Antoinette, sur le canton Fontaine-Vercors, notre résultat sous le seul logo du Parti communiste français, membre du Front de gauche, même s’il demeure insuffisant, montre les potentialités qui sont les nôtres.

            Parmi les 3 binômes de gauche, nous sommes les seuls à avoir progressé en voix et en pourcentage par rapport à la cantonale de 2011, cela malgré le redécoupage exercé sur Fontaine.

            Dans le cadre de la campagne des élections régionales des 6 et 13 décembre prochain, nous restons animés de la même ambition de réaliser le rassemblement pour le choix de la mise en œuvre de politique en rupture avec l’austérité, nous aurons d’autres moments pour évoquer cette volonté qui nous anime.

            J’évoque en particulier la fête du Travailleur Alpin qui se déroulera à Fontaine les 26,27 et 28 juin prochain.

            Après 23 ans d’absence d’élu départemental sur la rive gauche du Drac, l’élection de Khadra Gaillard représente pour la population fontainoise, un point d’appui.

            Avec un département qui a basculé à droite, la tâche de Khadra ne sera pas facile, et c’est ensemble que nous devrons engager des luttes multiformes pour empêcher les reculs et engranger l’espoir !

            Mercredi, les communistes de la rive gauche du Drac tenaient leur congrès local, il ressort des débats une volonté commune d’être à l’offensive sur tous les plans.

            Depuis 2 ans, 15 femmes et hommes ont décidé de rejoindre le Parti communiste français. Ces adhésions sont un ballon d’oxygène pour accroître notre capacité d’intervention et de rassemblement. Cela nécessite d’être encore plus audacieux !

            Nous avons besoin de nous renforcer en profitant de l’apport et de la richesse que chaque femme ou chaque homme porte en lui.

            Besoin de renforcer des valeurs de justice, d’avancées sociales et démocratiques, de transformation de la société.

            Pas pour poursuivre l’accroissement des inégalités, de la pauvreté, mais pour que chacune et chacun profitent des progrès, s’épanouissent de la naissance à la vieillesse.

            En un mot, nous avons besoin d’être plus nombreux pour que cet investissement collectif soit gage d’espérance et de fraternité.

            Encore un grand merci à chacune et chacun d’entre vous !

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 23:55

            La prochaine configuration du prochain Conseil départemental sera une majorité UMP/UDI, suite à la vague bleue !

            En intervenant lors du meeting de clôture vendredi dernier, je disais: Sur ce canton de Fontaine-Vercors 5 947 voix se sont portées dimanche dernier sur les 3 listes de la gauche et de l’écologie, 5 123 sur la droite et malheureusement 2 626 voix, sur ce que j’ai appelé l’intolérable, le vote FN.  Rien n’est donc écrit dans un sens ou dans un autre !

            Les résultats sont les suivants: Voix de gauche sur le binôme Belle/Bonnieu-Devaluez : 5 748,  soit 199  voix de moins que le total des voix de gauche du premier tour avec 151 votants de moins.

            Contre les voix de  la droite et du FN 7 329, sans conteste, dans 8 des 11 communes, pour l'essentiel,  2 116 voix du FN, se sont portées sur le binôme Carlioz/Coigné.

            Les nouveaux conseillers départementaux élus du canton sont devenus les réprésentants de la droite et du FN, c'est à dire les élus de l'intolérance dans le canton Fontaine-Vercors. 

            Lorsque le Maire de Sassenage termine ses allocutions dans les commémorations par cette formule," n'oublions jamais", à chaque fois, nous citoyens des valeurs de la libération de notre pays, ne pourrons en aucun cas, oublier qu'il est devenu, malgré lui,  élu du Conseil départemental, grâce à ces voix de la honte et du déshonneur de notre pays, qui représentent les chambres à gaz comme un détail de notre histoire,

            Que ce soit à Sassenage, à Autrans, à Corrençon, à Lans, Méaudre, Noyarey, St Nizier,  Villard, c'est grâce à ces voix que le binôme Carlioz/Coigné sera devenu les Conseillers départementaux du canton Fontaine-Vercors !

            Être devenu l'élu des voix de la haine, se faisant applaudir au bureau centralisateur Marcel Cachin de Fontaine est un sentiment de révolte pour les candidats de la liste "Résistance et Progrès pour en finir avec l'austérité"

            Dans le canton Fontaine-Vercors, il n'y a que trois communes: Fontaine, Engins qui disposent d'un maire communiste, et Veurey où ce binôme de la gauche au second tour s'est retrouvé majoritaire face à cette liaison nauséabonde !

            Sur le canton Fontaine-Seysinet, je me réjouis, dans ce contexte difficile:  de la victoire de Khadra Gaillard et Guillaume Lissy avec 6 490 voix contre 5 650 voix pour la droite !

            Khadra Gaillard, après 23 ans d'absence fontainoise, devient la première femme conseillère départementale à reprendre le flambeau de Yannick Boulard, Louis Maisonnat, Léon Pinel et Julien Touche, sur Fontaine. C'est pour elle, une tâche exaltante, je fais pleinement confiance à sa capacité pour la mener à bien !

            Avec elle et les 4 autres Conseillers départementaux communistes et partenaires, l'Isère pourra compter sur une force d'accompagnement dans ces temps difficiles !

            On lâche rien, avec nos nouveaux élus (David Queiros, Françoise Gerbier, Daniel Bessiron, Sylvette Rochas, Khadra Gaillard), nous disposons de forces pour les combats à venir !

             

             

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 18:53

            Ce soir, le meeting de soutien aux candidats de la gauche des deux cantons de Fontaine a connu un grand succès, avec le soutien des deux maires: Jean-Paul Trovero et Fabrice Hugelé, outre les candidats, soutenu par le PS, le PCF, le MRC, Génération écologie, Go citoyenneté, Catherine Brette d'EELV, de Christophe Ferrari, Président de la Métro.

            Ci-dessous l'intervention de Michel Barrionuevo :

            Mesdames, messieurs, chers amis,

            La campagne du second tour n’élimine en rien, les propositions et les orientations que nous avons défendues avant le premier tour.

            Dimanche dernier, 49% des citoyens sur le canton Fontaine-Vercors, en dépit des offres politiques les plus diverses, n’ont pas voté.

            Ces choix doivent nous interroger !

            Si l’électorat de gauche ne retrouve pas le chemin des urnes, la droite pourrait gagner par défaut !

            Résistance et progrès pour en finir avec l’austérité a été notre mot d’ordre.

            Nous le savons, les départements, comme les autres collectivités locales, ont besoin de retrouver des dotations à la mesure de leurs besoins.

            L’austérité aveugle deviendra très vite intenable, sauf à faire ce que proposent la droite et l’extrême droite, détricoter les politiques de solidarités et faire sans cesse reculer la place des services publics.

            Finalement, les abstentionnistes, font malgré eux, la courte échelle aux forces qui promettent, l’une le pire, l’autre l’intolérable.

            Sur nos deux cantons, l’intolérable, malgré des résultats qui font froid dans le dos, a été disqualifié !

            Sur l’ancien  canton de Villard de Lans, le FN progresse de 5,15%, de 2,5% sur l’ancienne partie Fontaine-Sassenage par rapport aux cantonales de 2011.

            On nous dit que l’Isère pourrait basculer à droite, il nous appartient de faire l’opération vérité, celle des nouveaux coups durs qui seront portés aux familles.

            Ce sont les populations, les jeunes, les retraités qui en souffriraient, avec la réduction des crédits sociaux utiles, la baisse des investissements dans les crèches ou les maisons de retraite, les collèges ou dans la création culturelle.

            Tout cela, comme l’a montré, l’émission mots croisés de lundi, sous couvert du combat contre l’assistanat !

            Une nouvelle fois, ce sont les catégories, les plus en difficultés, privées du droit essentiel au travail et à l’emploi qui subiront de nouvelles privations, alors que l’argent public servirait de plus en plus à consolider les énormes profits des grands patrons.

            Sur Sassenage, nous savons de quoi, nous parlons : Christian Coigné, préfère choisir les Partenariats Public/privé : pour l’éclairage public, la crèche. Et en matière de gestion, sans conteste, la palme d’or des emprunts toxiques, lui revient !

            Sur ce canton de Fontaine-Vercors 5 947 voix se sont portées dimanche dernier sur les 3 listes de la gauche et de l’écologie, 5 123 sur la droite et malheureusement 2 626 voix, sur ce que j’ai appelé l’intolérable, rien n’est donc écrit dans un sens ou dans un autre !

            Comme je l’ai dit à l’instant, faire le choix de la droite, c’est accepter la réduction des services publics, services publics qui sont encore plus indispensables quand la crise sociale frappe si fort.

            Puisque dimanche, nous changeons d’heure, dans 34 heures, lorsque s’ouvrira le scrutin du second tour, ce qui devra déterminer, le choix du bon bulletin,  quels que soient les colères, les ressentiments vis-à-vis de la politique nationale, c’est de ne pas se tromper d’élection et donc, quel choix pour mon canton :

            • ouvrir la porte étroite à la droite, ce qui aura pour conséquence de confier la gestion de l’Isère à ceux qui rêvent de la défigurer,
            • ou se doter sur nos deux cantons de quatre conseillers départementaux de gauche, dont une apparentée communiste, pour des politiques innovantes dans de nombreux domaines!

            Depuis 2001, dans l’Isère, nous avons travaillé ensemble : conserver demain un Conseil départemental dirigé par la gauche ou par la droite, ce n’est pas la même chose !

            Certes, on ne pourra pas continuer à appliquer les violentes prescriptions de l’austérité quand tout le monde sait que l’argent coule à flot dans les paradis fiscaux, dans le circuit de l’évasion fiscale et dans les tuyaux qui alimentent les actionnaires des entreprises.

            La vie de chaque individu est à mettre en valeur, sur d’autres critères que celui de l’argent ou du simple aspect comptable, en mettant l’humain au cœur des engagements de la gauche !

            À ceux qui passent leur temps à parler de défaite, de suicide, d'enterrement, nous, nous avons envie d'une gauche qui change de cap !

            Nous voulons que ce département reste à gauche, non pas pour reconduire les orientations nationales, et vider le département de la compétence générale, mais au contraire pour lui donner les moyens d’avancer.

            Rien de beau et de durable ne peut voir le jour, sans l’engagement de femmes et d’hommes qui résistent et se battent pour faire progresser la société.

            Nous aurons besoin de démocratie, d’instaurer la confiance entre le peuple et les élus, pour ouvrir de nouvelles perspectives !

            Alors du côté de Fontaine-Seyssinet, il y a le binôme Khadra Gaillard et Guillaume Lissy et du côté de Fontaine-Vercors celui de Yannick Belle et Jackie Bonnieu-Devaluez, ce sont ces bulletins de vote, qui dimanche devront être les plus nombreux, pour gagner sur ces deux cantons et se placer dans l’optique de conserver l’Isère à Gauche, pas pour un esprit de boutique, mais avec l’objectif du maintien du service public de proximité !

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 11:49
            Les urnes ont parlé, 962 électrices et électeurs, soit 7,02% de suffrages exprimés, nous ont accompagnés dans ce message: “Résistance et Progrès pour en finir avec l’austérité”.
            Nous tenons à remercier chacune et chacun ! 
            Par rapport aux cantonales de 2011, malgré le tripatouillage sur Fontaine, 163 voix supplémentaires ont suivi nos propositions de faire de la politique autrement. 
            Face à nous, la campagne nationale sur le vote utile a joué à plein. 
            Pour autant, nous ne baissons pas les bras, nous comprenons que des femmes, des hommes, par peur de l’élimination de la gauche se soient trouvés dans la situation de celle ou de celui qui ne pouvait prendre le risque d’un duel droite/FN au second tour. 
            La droite sur ce canton a rassemblé 37,41% des suffrages, elle ne pourra être élue que par les voix en provenance du FN. 
            Nous n’avons cessé d’affirmer qu’il fallait que ce département reste à gauche, non pas pour reconduire les orientations nationales et vider l’Isère de sa compétence générale, mais au contraire pour lui donner les moyens d’avancer ! 
            À gauche, le binôme Belle Yannick et Bonnieu-Devaluez Jackie a été placé en tête, pour nous, la meilleure façon de se rassembler, ne pourra s’opérer que si les valeurs de la gauche et de l’écologie portées par les autres listes deviennent le bien commun des actions à venir durant le prochain mandat. 

            Tel est le sens de notre appel à voter Yannick Belle et Jackie Bonnieu-Devaluez ! 

            Michel Barrionuevo et Muriel Chaffard
             

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 10:37

            Pour permettre de donner le maximum, nous avons réalisé deux vidéos, l'une sur l'intervention prononcée par Michel Barrionuevo, dont on pourra également lire le texte, en bas de page de ce billet.

            La seconde vidéo, regroupe différents intervenants: Willy Pepelnjak, Muriel Chaffard, Michel Barrionuevo, Jean-Paul Trovero, Jean-Luc Reffugi, Ambroise Di Dio, Antonine Ronseaux, Sylvie Loyau, Edouard Schoene, André Ronseaux, Gérard Viviani, Yvon Berthon et Joseph Falco. Toutes nos excuses auprès de ceux qui sont intervenus et qui ne figurent pas sur la vidéo ! '

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 10:42
            Un territoire immense de 35 kilomètres de long, 11 communes: la campagne se poursuit à un rythme effréné.
            Samedi matin, nous étions 16 sur le marché Marcel Cachin de Fontaine. Auparavant il y avait l'inauguration bus de nouveaux arrêts de la ligne 19, une personne âgée nous a dit: " c'est bien de remettre de nouvelles haltes sur le mail, mais moi avant je pouvais prendre le bus pour venir faire mes courses et dans mon secteur, il n'y a pas eu d'avancées, je vous remercie d'avoir dit dans le journal qu'il fallait remettre en service tous les arrêts auparavant desservis."
            Samedi en soirée, la semaine sur la déportation se concluait, salle Edmond Vigne à Fontaine, avec une pièce "inconnu à cette adresse" délivrant un message très fort sur l'accession au pouvoir du nazisme, la transformation des consciences. Le débat a montré combien, ce message était d'actualité et la nécessité de ne pas banaliser la politique du Front national.
            Dimanche à Villard de Lans, alors que la fête de la coquille se poursuivait, nous étions 11 sur le marché: beaucoup d'extérieurs, venus principalement pour la grande manifestation autour de ce mollusque si apprécié des gastronomes, la Saint Jacques !
            La Confrérie du bleu Vercors-Sassenage, en tenue d’apparat a sillonné le marché, elle nous faisait remarquer qu'elle avait apprécié que nous parlions de ce fromage, mais que nous aurions du faire le choix pour illustrer nos propositions, d'une vache villarde, plutôt que d'un veau de la race tarine. 
            Parmi les personnes rencontrées, un bon accueil mélangé à une attente forte sur la mise en œuvre d'une politique qui ne soit pas celle de l'austérité.
            Des femmes, des hommes qui bien que n'étant pas électrices ou électeurs dans le canton, nous ont demandé des exemplaires de notre 4 pages parce qu'ils connaissaient une personne votant sur notre territoire, pour tenter de la convaincre de voter pour nous.
            Une majorité d'entre nous sont restés sur le plateau pour déjeuner, avec en tête deux choix: la rue de la République, en réponse à notre message sur la laïcité et le restaurant la Brèche parce que résister et progresser sera ouvrir de nouvelles brèches vis à vis du capitalisme qui veut uniformiser la pensée dans le sens de l'acceptation de l'austérité pour le plus grand nombre.
            Ce lundi soir, nous serons au porte à porte pour faire reculer le sentiment d'impuissance et gagner de nouvelles voix contre les sacrifices imposés !

             

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 23:08
            Les réunions publiques se succèdent, la veille à Engins, il y avait exactement le même nombre de participants que lors de la réunion organisée par la droite, mais un débat qui aura duré près de 3 heures.
            A Sassenage, dans la salle Jacques Prévert, le binôme Michel Barrionuevo et Muriel Chaffard aura rassemblé 2 fois plus de présents que le maire candidat de ces départementales.
            De quoi donner du baume au cœur des participants. De plus en plus de personnes commencent à croire à une qualification pour le second tour et à une possible victoire.
            Au fil des contacts, la sympathie s’élargit, ce canton depuis la libération a connu 4 conseillers généraux communistes : Julien Touche, Léon Pinel, Louis Maisonnat et Yannick Boulard qui auront accompli 45 années de mandats sur les 70 ans qui se sont écoulés depuis la capitulation de l’Allemagne Nazie, en 1945.
            Tout est fait pour pousser à l’abstention, pour pousser au vote FN. Du Président de la République en passant par le Premier ministre, les autres membres du gouvernement, la seule parade trouvée, n’est pas de changer de politique, mais de faire obstacle au vote FN. Soyons clairs, même si le FN réédite son résultat des élections européennes, il ne dépassera pas, sur la partie de l’ancien canton de Villard de Lans les 20%, compte tenu des candidatures en compétition.
            Le 29 mars, il y aura face à la droite, un binôme de gauche !
            Ici, à Sassenage, chacun a en mémoire, le résultat calamiteux de la gauche avec moins de 40% et 1 100 voix d’écart, du jamais vu !
            Depuis les élections municipales et européennes, la déception vis-à-vis de la politique gouvernementale a encore progressé, notamment suite au volet de la loi Macron et à l’utilisation du 49-3, contre son propre camp, pour faire passer ce texte en première lecture à l’Assemblée nationale.
            À ceux qui passent leur temps à parler de défaite, de suicide, d'enterrement, nous, nous avons envie d'une gauche qui change de cap !
            Nous voulons que ce département reste à gauche, non pas pour reconduire les orientations nationales, et vider le département de la compétence générale, mais au contraire pour lui donner les moyens d’avancer. 
            Notre programme est un appel constant à la lutte. Rien de beau et de durable ne peut voir le jour, sans l’engagement de femmes et d’hommes qui résistent et se battent pour faire progresser la société. 
            Le fameux calendrier des réformes qui sont imposées, découle de directives européennes, pour façonner l’Europe selon le critère de la concurrence libre et non faussée, ce qui en clair signifie d’imposer l’austérité, les sacrifices et les privations. 
            Ces politiques émanant de la droite, quel que soit le chef d’orchestre, nous mène dans le mur, comme cela s’est passé en Grèce, en Espagne, dans d’autres pays ! 
            Ce mur, c’est le mur de l’argent, où d’un côté une poignée de privilégiés s’enrichissent à outrance, tandis que l’essentiel du peuple est appelé à se serrer la ceinture. Le vote, le 22 mars pour notre liste, sera celui qui enverra un message clair, un message d’espoir, un message de rêve.
            Vivre de plus en plus mal, n’est pas inéluctable ! 
            Nous avons à travailler pour que ces colères ne se trompent pas de cible, mais pour qu’elles se traduisent par la mise en œuvre d’une autre politique. Une politique qui s’attaque aux profits financiers, aux gâchis.

             
            Les collectivités locales qui assument 72% des investissements dans notre pays, doivent refuser d’être pressurées. Nous comprenons la colère des entreprises du BTP qui ont bloqué Grenoble, en débat de semaine. Si l’investissement des collectivités recule, c’est le chômage qui progresse !
            Élu-e-s, nous privilégierons la démocratie et nous rendrons compte en permanence de nos actions, pour rapprocher l’élu-e et la citoyenne ou le citoyen. Rien ne s’obtiendra sans luttes. Lorsque nous ferons le bilan de chaque avancée, ce ne sera pas pour dire, vos Conseillers départementaux ont obtenu ceci ou cela pour le canton, chaque avancée sera le fruit d’une action collective, c’est en tout cas, notre conception du mandat d’élu.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 10:03

            Sur la page facebook du groupe majoritaire de la commune de Sassenage: "Sassenage avec vous", une bonne part de l'information concerne son soutien au binôme Coigné/Carlioz.

            Des affiches d'un cirque ont été collées sur un mur vers la piscine, ces élus auraient pu dénoncer cet affichage sauvage, faire appliquer la délibération du Conseil municipal interdisant ces procédés.

            NON, l'affichage sauvage est dénoncé uniquement lorsque des militants du comité de soutien à Michel Barrionuevo & Muriel Chaffard, se sont sentis autorisés à recouvrir en partie la publicité du cirque.

            Et sur leur mur, ils écrivent le 8 mars: lorsqu'on sollicite des sassenageois pour une élection républicaine, on commence par respecter les lois de la République. (ci-dessus copie de la photo illustrant les propos cités)

            En ces temps, où certains agitent les peurs, l'équipe de M. Coigné désigne ses adversaires qui mène une campagne tambour battant, pour faire gagner la gauche dans le canton Fontaine-Vercors.

            La peur commence à les gagner, et ils se disent: il est possible que le binôme Michel Barrionuevo & Muriel Chaffard soit qualifié, le soir du premier tour, le 22 mars !

            Pour ce canton de Fontaine-Vercors, ce serait la meilleure des nouvelles: disposer de deux Conseillers départementaux qui agiront avec efficacité, esprit de résistance et de progrès pour en finir avec l'austérité.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 22:29

            Ce 10 mars, l'Assemblée nationale a voté en première lecture le second volet de la loi NOTRe qui devra passer par la CMP (assemblée nationale et sénat).

            Interrogé par le collectif pour la gratuité des transports publics dans l'agglomération grenobloise, voici notre réponse:

            Entre l’ensemble de nos colistiers, la volonté d’œuvrer à la gratuité des transports dans l’agglomération est identique. nous l’avons précisé dan notre journal de campagne, ainsi que dans la profession de foi en y adjoignant l’idée supplémentaire, compte tenu de la spécificité de notre canton, celle du développement des transports en commun dans le Vercors.
            L’Assemblée nationale retire la compétence des transports scolaires au département, pas celle des transports urbains, si nous sommes élus, le collectif pour la gratuité des transports dans l’agglomération pourra compter sur un soutien actif de notre part.
            Le versement transports des entreprises a connu différentes évolutions, prétendre qu’à 2%, il a atteint son seuil maximal, c’est ne pas tenir compte des réalités.
            La question de la gratuité de services, c’est un choix politique ! Rien n’oppose à ce que cette gratuité s’étende à des secteurs comme les premiers mètres cubes d’eau, les premiers kilowatts/heures pour l’énergie, le droit au logement, à la santé !
            A Fontaine, par exemple, la municipalité a instauré la gratuité de l’accès à la bibliothèque, pour le développement de la culture, cette démarche est conforme à ce qui fonde notre originalité: faire en sorte que les aspirations premières de nos concitoyennes et concitoyens échappent à la loi marchande.
            La vie de chaque individu est à mettre en valeur, sur d’autres critères que celui de l’argent ou du simple aspect comptable. Si nous sommes élus, c’est vers cette conception que nous voulons diriger nos efforts. Ce ne sera pas facile, mais un ou une élue doit-il choisir la voie de la facilité.
            Il y aura besoin de luttes pour imposer d’autres choix, une autre conception du service public. Nos aînés, avec le programme du Conseil national de la Résistance “les jours heureux” ont osé, nous serons des élus qui oseront rompre avec la logique de la concurrence libre et non faussée que l’Europe veut nous imposer.
            Notre choix du mot d’ordre: Résistance et Progrès pour en finir avec l’austérité, n’est pas anodin ! L’Isère que nous voulons, c’est celle qui renoue avec les valeurs révolutionnaires, avec les combats pour les gratuités, nous pouvons être des précurseurs !

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article
            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -