Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 21:59

            Le Président de la République a choisi le 55ème anniversaire de la Vème République pour venir en vanter la « stabilité » et la « plasticité ».

            Changer sans que rien ne change : quel hommage !

            Tandis que la défiance à l’égard de la politique s’accroît et que la crise démocratique gagne du terrain, quoi de plus approprié en effet que de s’autoféliciter, de proclamer l’attachement indélébile des Françaises et des Français à ces institutions décrépies.

            La Vème République est à bout de souffle.

            En réalité, les défauts originels de la Constitution sont toujours bien présents et ses déséquilibres ont été aggravés au fil du temps.

            Nous vivons dans une sorte de monarchie élective, flanquée d’une oligarchie politico-financière qui s’accapare des pouvoirs exorbitants sur les grands choix.

            La souveraineté populaire a été rognée de toutes parts, que ce soit par les derniers traités européens adoptés contre l’avis majoritaire, ou par la réforme de la démocratie locale en cours d’examen.

            L’urgence n’est pas à une autocélébration vide de sens, mais à refonder le pacte républicain dans un nouvel essor démocratique.

            Il est à espérer que la proposition d'un référendum d'initiative populaire qui fait si peur aux forces dominantes, ne soit pas cantonnée dans le domaine de la plasticité ou de l'élasticité de la République, utilisée dans une sorte de logique de l'édredon (Faut-il rappeler que la décision du dernier référendum a été contournée ?).

            Une telle réforme est plus que souhaitable et devra bousculer la logique institutionnelle actuelle.

            L’heure est à donner le pouvoir au peuple. C’est ce que nous nommons VIème République.

            Pierre Dharréville, Responsable de la commission « République, démocratie et institution » au PCF

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Pierre Dharréville - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -