Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 16:19

            C’est dans les comptes de bilan des grandes entreprises, dans leurs filiales implantées dans les paradis fiscaux qu’il faut aujourd’hui aller chercher l’argent qui nous manque !

            Pause fiscale Par Eric Bocquet / 19 septembre 2013

            Ma question s’adresse à Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances et portera sur le débat qui se développe ces dernières semaines sur les questions fiscales et sociales.

            A l’heure où plus d’un million de nos concitoyens se trouvent imposé cette année, suite au maintien du gel du barème, le vrai débat ne doit pas porter sur la notion de pause fiscale, mais sur la mise en chantier dès aujourd’hui, de la grande réforme fiscale annoncée, juste et progressive.

            La réforme fiscale, ce n’est pas la hausse de la TVA, le gel du barème de l’IR, la mise en cause du quotient familial !

            On a, depuis le printemps 2012, beaucoup exigé, beaucoup demandé aux salariés, du public comme du privé, et on a augmenté les impôts et les taxes, notamment parce qu’il fallait éponger la facture laissée par les Gouvernements précédents et le « triple 500 » de Nicolas Sarkozy.

            En 5 ans, 500 000 chômeurs de plus, plus de 500 milliards de dette publique, plus de 500 milliards de déficits cumulés !

            Comment peut-on augmenter la TVA, comme cela va se produire le 1er janvier, quand on décide, fin 2012, d’accorder, sans contrepartie ni contrôle, 20 milliards de crédit d’impôt aux entreprises et qu’on espère, en 2014, en tirer 0,9 % de croissance, c’est-à-dire 18 milliards d’euros ?

            Opération coûteuse, injuste et inefficace au plan économique ! C’est dans les comptes de bilan des grandes entreprises, dans leurs « trésors de guerre », dans leurs filiales implantées dans les paradis fiscaux qu’il faut aujourd’hui aller chercher l’argent qui nous manque!

            La presse économique annonçait triomphalement la semaine dernière que les groupes du CAC 40 s’apprêtent à verser 40 milliards de dividendes, le magazine « Challenge » du mois de juillet dernier, publiait le palmarès des 500 premières fortunes professionnelles de France, indiquant qu’elles avaient augmenté de 25% pour atteindre, indique le magazine, un sommet historique.

            Quelles mesures, Monsieur le Ministre, allez-vous prendre, pour ce combat de la justice fiscale, et donner à la réforme sa pleine efficacité ?

            Réponse de M. Pierre Moscovici, ministre de l'économie et des finances . - Nous avons fixé une stratégie, un cap en matière de finances publiques. Il faut les redresser : une économie qui s'endette s'appauvrit. Il a fallu demander l'an dernier un effort aux Français, vu l'état des comptes que la droite nous a laissés.

            Cependant, il ne faut pas nuire à la croissance. Nous n'avons pas voulu ajouter l'austérité à la crise : la Commission européenne a accepté que nous reportions à 2015 le retour sous les 3 % de déficit. La France est sortie de la récession, la reprise s'amorce : c'est le signe que notre stratégie est bonne.

            Hormis la simplification de la TVA, il n'y aura pas de hausse générale d'impôts l'an prochain...

            Nous réintroduisons l'indexation du barème de l'impôt sur le revenu, dont la suppression, décidée par le gouvernement précédent, a entraîné la fiscalisation de millions de contribuables. Nous nous attachons à la progressivité de l'impôt et c'est pourquoi nous avons créé une nouvelle tranche de l'impôt sur le revenu et le taux de 75 %. C'est une stratégie globale et cohérente et j'espère que vous la soutenez.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Eric Bocquet - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -