Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 17:13

            Fermeture des hôpitaux et des maternités de proximité :

            mettre fin à l’hémorragie.

            Pas un mois sans que la presse, les élu-es locaux ou les représentants des personnels n’annoncent la fermeture d’un service, d’un hôpital ou d’une maternité de proximité. Les Agences Régionales de Santé et certains gestionnaires d’établissements publics de santé, semblent faire primer les intérêts économiques et financiers avant la satisfaction des besoins en santé des populations. Pourtant dès 2008, un sondage révélait que 17% de nos concitoyen-nes avaient été contraints de renoncer aux soins en raison de motifs liés à l’éloignement géographique.

             

            La tarification à l’activité, la convergence tarifaire et les gels de crédits destinés au financement des missions de service public, appliqués jusqu’en 2012, comme la baisse des tarifs hospitaliers imposés à l’occasion de la dernière loi de financement de la sécurité sociale, tout a été mis en œuvre pour fragiliser les hôpitaux, au bénéfice direct des cliniques commerciales. Pourtant, ces dernières, à l’inverse des hôpitaux, sélectionnent leurs clients par l’argent, refusent les soins les moins rentables et imposent des dépassements d’honoraires.

             

            Si rien n’est fait, les fermetures de services, de maternités de proximité ou d’établissements de santé, annoncées ou qui ont déjà eu lieu, auront pour conséquence de fragiliser notre maillage territorial de santé, avec des risques potentiellement importants sur la qualité de l’offre sanitaire et donc sur la santé des populations.

             

            Afin de remédier à cette situation, qui s’accompagne par ailleurs de la suppression prévisible de 30 000 personnels hospitaliers, alors même que les patients subissent déjà le manque criant de personnels, les sénatrices et sénateurs du groupe communiste républicain et citoyen ont déposé ce jour une proposition de loi instaurant un moratoire sur la fermeture des hôpitaux et de leurs services.

             

            Si la gauche se rassemble au Sénat où elle est majoritaire, il est possible de la voter et de marquer ainsi un changement de cap en matière de politique de santé publique.

             

            Paris, le 02 juillet 2013.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par CRC - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -