Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 19:53

            JOC-1-Desarmons-les.jpgQuand le législateur réagit aux faits divers, il méconnaît les principes de notre société démocratique. Occupés à agiter le chiffon rouge de la délinquance, vous faites la part belle à l'extrême droite.

            Il est curieux que nos collègues méconnaissent à tel point la jurisprudence. Le CRC s'oppose à cette proposition de loi, d'autant plus que ce sont les politiques menées par la droite qui ont largement contribué aux dérives de cette société violente.

            Il faut guérir et non punir, éduquer et non combattre, accompagner et non isoler. La droite propose un texte inutile et dangereux qui méconnaît les principes constitutionnels et internationaux, notamment le droit à la vie. Le code de la défense fait référence à une « absolue nécessité », et le droit à la vie est reconnu par la Cour européenne des droits de l'Homme.

            Les gendarmes ne bénéficient pas d'un régime plus permissif pour l'usage de leurs armes, ne vous en déplaise. Avec cette proposition de loi, vous induisez en erreur les forces de l'ordre et vous les fragilisez plus que vous ne les protégez. La violence génère la violence, pensons-nous, ce qui nous a conduits à présenter une proposition de loi contre l'utilisation d'armes de quatrième catégorie. Les forces de l'ordre ont un traitement plus protecteur que les citoyens. Il serait plus utile de respecter le droit à la vie, de renforcer la formation initiale et continue et de mieux gérer le stress. On ne doit pas faire croire à une impunité qui pourrait susciter une escalade de la violence. En outre, l'article 2 de ce texte est parfaitement inutile. Le doute profite au mis en examen, puisqu'il existe une incertitude de son infraction.

            Enfin, il faut rompre avec la RGPP. Nous y voyons toute l'hypocrisie de l'UMP, qui a organisé la fonte des effectifs des forces de l'ordre et présente aujourd'hui cette proposition de loi. Le Gouvernement a recadré la politique du chiffre imposée par la droite. Le malaise est réel chez les forces de l'ordre, avec une cinquantaine de suicides par an.

            Plus des trois quarts des personnes interrogées citent le chômage, la précarité et l'emploi en tête de leurs préoccupations. La violence que nous devons combattre est économique et sociale. Cette proposition de loi est dangereuse, le CRC votera contre.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par CRC - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -