Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 07:04

            pl_5_de_roanne_0.jpgNous venons d’apprendre que les 5 syndicalistes de Roanne étaient convoqués le mercredi 22 novembre 2013 pour un prélèvement d’ADN.

            Cette décision du procureur de Lyon est absolument scandaleuse et relève d’un acharnement judiciaire caractérisé en traitant nos camarades comme de véritables criminels.

            A quelques jours du débat à l’Assemblée nationale de la loi sur l'amnistie sociale, cette nouvelle convocation de la justice est une provocation et une déclaration de guerre.

            Après une mobilisation très forte et un soutien national de personnalités très larges, parmi lesquelles Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, la cour d’appel de Lyon, au vu de la faiblesse des faits reprochés, les avait déclaré, en novembre 2012, coupables mais sans peine d’exécution.

            L’action syndicale n’est pas un crime !

            Jamais le PCF ne se résignera à accepter le prélèvement d'ADN pour des faits liés à l’activité syndicale, que ce soit sous un gouvernement de droite ou de gauche.

            Cette loi doit être revue, comme le Garde des Sceaux Mme Taubira s’y était engagée.

            Le cas des 5 de Roanne, comme ceux de l’ensemble des militants syndicaux sanctionnés dans leur combat contre la politique des patrons et du gouvernement Sarkozy, justifie le combat pour le vote à l’Assemblée nationale d’une loi d’amnistie sociale.

            Le 16 mai devant l'assemblée nationale, nous serons nombreux lors de l’action nationale de la CGT pour le vote de cette loi. Nous serons également, à leur coté pour refuser le prélèvement biologique, symbole d’une justice dure avec « les faibles » et clémente avec « les puissants ».

            Plus que jamais le PCF et ses élus défendent et proposent une grande loi d’amnistie sociale pour les délits relevant de l’action syndicale et collective. Le gouvernement doit l'entendre.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par PCF - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -