Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 10:10

            femme_kurde.JPGAveux d'un ancien agent des services secrets turcs concernant Ömer Güney, assassin présumé de trois militantes kurdes.

            Dans une interview accordée au journal kurde Özgür Politika, un ancien agent des services secrets turcs (MIT) du nom de Murat Sahin affirme qu’Ömer Güney, individu mis en examen dans l’affaire de l’assassinat de trois militantes kurdes à Paris, est un membre du MIT.

            Agé de 32 ans, Murat Sahin vit en Suisse. Arrêté le 6 décembre 2011 à Istanbul, il aurait déclaré à la police qu'il travaillait pour les services secrets, mais sans pouvoir les convaincre. Le procureur n'aurait pas non plus été convaincu. "Deux ou trois jours plus tard, j'ai été libéré après qu'un employé du MIT ait confirmé mes déclarations." Il indique avoir commencé à travailler pour les services secrets turcs après avoir été contacté par un agent du MIT travaillant officiellement à l'ambassade turque de Bern en 2006.

            Utilisant le nom d'Ali Dogan, cet agent secret aurait formé Murat Sahin et lui aurait donné des instructions pour infiltrer une organisation d’extrême gauche appelée "Devrimci Karargah" (Commando révolutionnaire).

            "En 2011, j'ai participé à la manifestation du 1er Mai à Istanbul. Ali Dogan m'a appelé pour me demander d'aller à Ankara. Des personnes en tenue civile m'ont emmené jusqu' à une personne appelée 'Teyze' (tante). C’est ainsi que je suis entré en contact avec le MIT de Turquie.

            Teyze s'occupait des dossiers des organisations de gauche." Il indique avoir reconnu Ömer Guney en voyant ses photos dans les medias. "Je n'ai jamais rencontré Omer Guney et n'ai pas travaillé avec lui.

            Lors de mon séjour à Ankara, Teyze m'a montré une photo d'Omer, en me disant: 'C'est notre homme à Paris. L'as-tu déjà vu?' Je l'ai vu sur cette photo pour la première fois. Teyze ne m'a rien dit de plus (...)

            Peut-être qu'elle me testait pour savoir si je le connaissais." Murat Sahin se déclare prêt à témoigner auprès du procureur chargé de l’enquête sur le triple meurtre, à condition que les autorités françaises garantissent sa sécurité.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Centre d'Information du Kurdistan - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -