Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            5 avril 2008 6 05 /04 /avril /2008 13:00
            Monsieur le Maire,

            Ce soir, au Conseil municipal, une bataille juridique a permis le retrait de la délibération concernant le Règlement intérieur du Conseil municipal.

            Depuis le 20 mars 1977, un groupe communiste a été le relais, d'une multitude d'actions sur Sassenage. Non, nous ne regrettons rien de nos engagements.

            Pour intervenir, nous n'avons jamais demandé à qui que ce soit de partager nos idées, nous avons porté des doléances, des revendications; nous avons mis toutes nos énergies pour faire triompher ce qui nous semblait le plus judicieux pour les habitants, pour les associations.

            Votre Règlement intérieur que vous voulez imposer, vous prétendez qu'il ne porte que sur des axes mineurs, comme si la mise en place d'un interdit à l'égard de l'expression des communistes pouvait être une question mineure.

            Oui, en 2008, nous étions engagés sur la liste de Rassemblement de la Gauche, comme en 2001, en 1995, ou en 1983 dès le premier tour. Pour autant, nous défendons notre spécificité. Nous imposer de ne pas avoir de groupe, c'est nous priver de moyens.

            Vous aviez certifié aux sassenageois que l'homme Christian Coigné candidat à leurs suffrages, ce n'était pas le principal dirigeant d'un parti politique qui soutient Sarkozy et sa politique, mais le chef de file d'une liste apolitique.

            Et voila que la première décision consiste à faire la peau aux communistes.

            La démocratie est en danger à Sassenage, j'appelle les femmes, les hommes de cette ville, à s'unir, au delà de leurs différences, pour que le Maire de Sassenage revienne sur son intention, lors du prochain Conseil municipal du 14 avril.

            Comme l'association des Maires de France, dont vous êtes, sur le département de l'Isère, l'un de ses vice-présidents le préconise, autorisez la constitution de groupes à partir de deux élus de la minorité municipale. La démocratie, c'est de respecter les différences, au nom de ce respect, nous appelons les femmes, les hommes épris de tolérance à nous rejoindre pour manifester leur désir que Sassenage, ne se referme pas sur des intérêts politiciens.

            L'intervention que je n'ai pu prononcer, lors de ce conseil est présente sur l'un de nos sites, à l'adresse suivante: http://pagesperso-orange.fr/m.barrio/mandat2008/cm03-04-08.html

            Avec mes salutations

            Michel Barrionuevo




            Voici la réponse de Christian Coigné:

            Michel,
            On ne peut avoir le beurre et vouloir aussi la fermière et la vache...
            Il doit y avoir égalité et équité entre les Membres du Conseil municipal.
            L'opposition est constituée d'un seul groupe, d'une seule équipe. il ne peut y donc avoir qu'un seul groupe d'opposition.
            La majorité est constituée, d'UMP, d'Union du Centre, de non-inscrits, de Modem, de la société civil et d'un Membre de gauche. Pour autant la majorité aura un seul groupe uni et non 6 groupes.
            L'important reste la volonté de travailler pour Sassenage et les sassenageois.
            Très amicalement,
            Christian Coigné



            Pour Mémoire:

            En juin 1995, la Gauche remporte les municipales à Sassenage, la droite fait un recours en annulation et voici de nouvelles élections en février 1996. L'opposition perd un siège. Les 6 élus formeront 3 groupes politiques au sein du Conseil municipal: RPR présidé par Dominique Valeille; UDF présidé par Christian Coigné et Non inscrits présidé par Jacques Deschaux.
            Ce n'est qu'après la défaite du Conseiller général (Dominique Valleille) aux élections cantonales de 1998, le départ de la commune de l'ancien maire que l'opposition se réunira à nouveau en un seul groupe, présidé par M. Coigné.

            Réaction d'une sassenageoise:

            Monsieur le Maire,
            Je viens de prendre connaissance de votre décision de suppression du groupe communiste au conseil municipal, que je désapprouve pour des raisons évidentes de démocratie. Mais quand je lis la réponse que vous adressez à la lettre ouverte de M.Barrionuevo, je trouve tout à fait désolant que vous ajoutiez la grossièreté au mépris de la démocratie. Pensez que vous êtes le Maire de tous les Sassenageois, et qu'il est important, a minima pour ceux qui n'ont pas voté pour vous, de ne pas vous montrer indigne de ce mandat. Il me semble que c'est bien le moins qui puisse vous être demandé.
            Je vous prie de croire, Monsieur le Maire, en mon attachement à la démocratie.
            Corinne B.

              M. Coigné affirmé:

            Michel Barrionuevo a fait le choix de l'unité de la gauche pour les élections. D'ailleurs toute sa compagne a rappelé l'union de la gauche. Et une fois élu il souhaite s'en séparer. Vous trouvez cela cohérent?


            La réponse de Michel Barrionuevo:

            Monsieur Coigné ne parvient pas à justifier ce qui motive son harcèlement à l'égard du groupe communiste de Sassenage.

            Ce type d'harcèlement a été utilisé contre les Rencontres de la danse, par rapport à un festival international de danse hip hop: l'action conjointe d'élus et de l'association ont permis la poursuite de cette expérience!

            Ensuite, ce fut au tour de Corps et Graphie de subir ce type d'expérience, et là encore, l'action conjointe d'élus et de l'association a permis la victoire.


            Ce qui irrite au plus haut point M. Coigné, c'est de voir des femmes, des hommes qui ont la passion des intérêts du plus grand nombre, refuser de capituler sous les pressions.


            Je l'ai dit, ce n'est pas par des mesures administratives que M. Coigné nous imposera le silence. Il faudrait qu'il se souvienne que nous terminions nos articles dans Sassenage en Pages, en appelant à venir sur le site des élus communistes; en interdisant cette référence, il n'a fait qu'éveiller la curiosité; d'où les demandes constantes pour que ce site porte des combats.

            En 1983, en 1995, en 2001, et en 2008, Michel Barrionuevo participait dès le premier tour à une liste d'union de la gauche, en poursuivant l'action du groupe des élus communistes, il ne s'agissait nullement de s'opposer à qui que ce soit.

            L'union, ne signifie nullement la disparition d'une pensée au profit d'une autre; au contraire, nous sommes unis et c'est nos différences qui sont sources de richesses.

            Sassenage a besoin de toutes les richesses pour son épanouissement et non pas du monolithisme que veut imposer M. Coigné.


            L'existence du groupe communiste c'est pour la Gauche, de doubler en efficacité, raison de plus, pour l'imposer!


            Nouvelle interpellation:


            Monsieur le maire,

            j'apprends que vous souhaitez retirer aux élus communistes du conseil municipal la possibilité de constituer un groupe. Cette mesure n'était pas dans votre programme, qui se voulait apolitique.

            Cette décision est pourtant un acte contre la démocratie : vous prétendez décider de qui ira dans quel groupe. Quelles que soient les étiquettes, cela n'est pas acceptable.

            Vous avancez la notion d'équité, mais cette équité n'est que l'application autoritaire d'un choix que vous appliquez dans votre propre majorité : soit, vous ne faites qu'un groupe, mais cette décision vous appartient, à vous et aux membres de votre majorité, et ne vous oblige en rien à forcer les autres élus à faire de même.

            Votre choix, n'est-il pas, plus simplement, la suppression pure et simple de l'expression d'une sensibilité politique qui ne vous plait pas ?

            Renseignements pris, faut-il vous rappeler que l'association des maires recommande de laisser la possibilité de créer un groupe à partir de 2 élus?


            Citoyen de cette commune, je vous demande de revenir sur cette décision, de saisir cette occasion pour montrer par le geste que vous êtes bien le maire de tous les sassenageois,

            Veuillez trouver ici, monsieur le maire, l'expression de mon profond attachement à la démocratie et au pluralisme,

            Philippe Imbert

            Réponse de M. Coigné et commentaires de celui qui a reçu la réponse:

            Christian COIGNE a écrit :
            Monsieur,
            J'ai lu votre message avec attention. Pensez-vous que la démocratie, c'est donner plus à certaines personnes qu'à d'autres sous prétexte qu'ils sont communistes?


            Monsieur le maire,
            Votre désinvolture est bien inquiétante, et appelle quelques rappels :

            le communisme n'a rien à voir à l'affaire, décidemment, vous n'avez pas compris vous-même la portée de votre acte. A moins que votre but ne soit de chasser le communisme en particulier ?

            Je respecte les gens plus que quiconque à condition qu'ils respectent l'égalité. Je suis justement le maire de tous les Sassenageois et je dois respecter l'équité entre tous.

            Vous confondez un "donner plus" avec donner les moyens d'exercer un droit à ceux qui souhaitent l'exercer. Votre égalitarisme au raz des paquerettes n'est pas l'égalité, pas pour les démocrates.

            Michel Barrionuevo a fait le choix de l'unité de la gauche pour les élections. D'ailleurs toute sa communication de campagne a fait appel à l'union de la gauche.
            Et une fois élu il souhaite s'en séparer, il n'est plus question d'union. Vous trouvez cela cohérent?


            ???

            Vous voulez dire, monsieur le maire, que vous savez mieux que les élus de gauche eux-mêmes ce qu'il en est ? Pensez-vous que les citoyens sont incapables de se faire une idée par eux-mêmes ?
            N'avez-vous jamais entendu parler, à gauche, comme à droite et partout, de diversité ? de pluralisme ?

            Décidemment, je doute que vous soyez sincèrement démocrate. La chasse au communisme et aux minorités est classiquement une activité d'extrème droite. Vous étiez jusque là à la fois apolitique et président du Nouveau Centre : je comprends maintenant différemment cette difficulté à afficher vos opinions. Je vous confirme qu'elles n'ont pas droit de cité dans une démocratie.

            citoyennement,
            Philippe Imbert


            Très cordialement,
            Christian Coigné

            Message de Alain et Mireille HEURTIER

            Nous voici avec un nouveau recul de la démocratie à Sassenage.
            Voici la droite "décomplexée" dans toute sa splendeur.

            Un maire qui veut étouffer le droit d'expression d'un courant de pensée dans notre ville.

            Alors qu'une élection municipale regroupe au travers d'une liste des citoyens de diverses sensibilités, en l'occurence : l'union de la gauche (solidarité, justice, progrès social, égalité, droit d'expression), le maire qui se fait élire avec 54 voix d'avance devrait avoir la modestie du respect mutuel.

            Il ne suffit pas de déclarer publiquement être le maire de tous les sassenageois et en coulisse interdire l'expression d'un courant de pensée.
            Ces arguments pour justifier son interdiction ne tiennent pas. Les soi-disants courants différents de sa liste (qui seraient au nombre de six) n'ont jamais fait connaître leur appartenance ou propre argumentation. La démocratie avec C. Coigné c'est "le maire" et point final.

            Nous rappelons également que l'expression des communistes à Sassenage c'est 11 % pour les cantonales.

            Comme cela fut le cas dans les mandats précédents avec un groupe à partir de 2 élus, le contraire de cette règle serait revenir en arrière pour la démocratie locale.

            Alain et Mireille HEURTIER







            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Sassenage - Réagir
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -