Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 15:58
            Manif 28 novembre 2009 Grenoble contre privatisation
            Pour le maintien des bureaux de poste à Grenoble ! C'est sous ce mot d'ordre que le collectif "j'aime ma Poste à Grenoble" a lancé une pétition:

            Sauvons nos bureaux de poste à Grenoble 6 bureaux en danger ! 
            La poste a fait le choix de la rentabilité financière, de la dégradation des conditions de travail de ses agents plutôt que celui du service public. De nombreux bureaux de poste ferment les uns après les autres et sont « transformés » en agences communales ou relais poste urbains avec moins de services. C’est une politique qui touche maintenant les grandes villes. 

            Nous nous joindrons à la manifestation du jeudi 1er Juin 2017 à 17H, départ de la Poste République (vers la Maison du Tourisme) arrivée : direction de la Poste Bd Maréchal Lyautey à Grenoble

            Les habitant-es se mobilisent !
            Les bureaux de poste de quartier sont des Services publics d’État essentiels pour de nombreuses personnes, qui ont fait le choix de la Banque postale ou qui utilisent les services postaux comme mode de transmission de courriers ou de colis.
            À Grenoble, les bureaux de poste restent des endroits très fréquentés, notamment par une population âgée mais pas uniquement, qui n’utilise pas beaucoup le numérique comme mode de communication avec leurs proches ou avec les administrations et par de nombreux habitants utilisant les services financiers de la Poste et pour les envois ou réception de colis ou courriers.
            Nous sommes conscients que c’est une volonté de la Poste de fermer progressivement de très nombreux bureaux de poste, tant dans les secteurs ruraux, que dans les quartiers en proximité dans les villes.
            Depuis quelques mois, des informations, toujours pas confirmées, indiquent que les bureaux de poste de l’Ile Verte, Championnet, Bajatière, Stalingrad, Eaux Claires et Grand Place seraient susceptibles de fermeture prochaine.
            Ces dernières années, les services offerts dans les bureaux de poste se sont dégradés peu à peu : horaires de plus en plus restreints, personnel réduit, services non assurés (services aux professionnels, retrait des instances, services financiers…), fermeture « sauvage » par manque de personnel. Les usagers sont alors dirigés vers d'autres bureaux pour certains services.
            Il est assez étonnant que la Poste, dans ces quartiers qui ont de nombreux clients à la Banque Postale et dont les guichets postaux sont très fréquentés, souhaite fermer ses bureaux de proximité.
            Ces fermetures, qui n’ont d’autre objet qu’une recherche de rentabilité financière, sont de nature à faire baisser toujours davantage la qualité du Service Public D’État. La caisse d’assurance maladie a disparu de certains quartiers. Si la Poste disparaît, il ne restera plus que les banques privées comme service de proximité.
            Nous considérons qu’il est inacceptable qu’un Service Public de proximité comme la Poste soit supprimé, au nom de la seule recherche de rentabilité.
            Nous invitons tous les usagers de la Poste et les habitant-es à signer la pétition pour exprimer leur refus de ces fermetures des bureaux menacés, et le retour à un service postal de qualité dans ces bureaux, avec l'ensemble des services offerts, suffisamment de personnel et des horaires étendus.
            Signé : Le collectif « J'aime ma Poste à Grenoble »
            Habitants de Grenoble, Unions de Quartier Exposition Bajatière, Ile Verte, Championnet Bonne Condorcet Hoche, Collectif Départemental de Défense du Service Public de la Poste, Syndicats de la Poste CGT – SUD – FO

            Annie David, Sénatrice communiste de l'Isère a interpelé le PDG du Groupe "La Poste"

            Une réflexion est actuellement en cours par La Poste pour « faire évoluer la présence postale » à Grenoble.
            Il est à craindre comme c’est le cas ces dernières années dans de nombreuses communes de l’Isère, que votre réflexion ne conduise à la fermeture de six bureaux de Poste, soit la moitié des bureaux de poste de Grenoble, privant les habitant-e-s de services essentiels parmi lesquels la Banque postale.
            Je vous ai interpellé à plusieurs reprises sur la dégradation de la qualité des services ainsi que des conditions de travail des postiers, dénonçant la stratégie engagée par votre groupe pour justifier le démantèlement du réseau public de la Poste et développer des services onéreux pour les usagers en particulier via la dématérialisation.
            Cette stratégie est d'autant plus contestée qu’elle déstructure nos territoires et contribue à creuser les inégalités tant sociales que territoriales. Elle est d’autant plus inacceptable que la Poste a bénéficié de 900 millions d’euros de CICE en 3 ans qui lui ont permis de développer ses secteurs les plus rentables.
            Mais loin d'améliorer le service rendu votre groupe a supprimé 21.000 emplois nets, multiplié les embauches en CDD, 70% en 2015, multiplié par cinq la sous-traitance en dix ans. Et le fonds de péréquation territorial alimenté par l'abattement de taxes locales, alloué pour organiser la présence de La Poste, subvention de 174 millions d'euros par an, sert aujourd'hui à fermer des bureaux de poste en passant outre l’avis des assemblées communales. 
            La mobilisation des usagers est forte pour le maintien des bureaux de poste à Grenoble et pour la défense du réseau postal sur le département, soutenue par de nombreux élu-e-s. 
            Je tiens à réaffirmer mon opposition à toute fermeture de bureau de poste et je vous demanderais, Monsieur le Président de prendre enfin en compte les besoins des usagers et d'entendre les élu-e-s.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Actualités
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -