Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 18:05

            Dans le cadre des débats initiés par la fédération de l'Isère du PCF, le jeudi 8 décembre 2016, la controverse portait sur: 

            « Cop 22, bio-diversité, quels
            enjeux dans la vie quotidienne ? »

            Avec la participation de

            Évelyne DIDIER

            • Sénatrice de Meurthe et Moselle, Vice-présidente de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable.
            Climat : l’urgence de l’intervention des peuples

            La ministre française de l’Environnement, lors de son discours en conclusion des travaux de la COP22 a tenté de rassurer.

            Mais elle n’est pas parvenue à nous convaincre. En effet, le défi du réchauffement climatique reste d’une brûlante actualité. 2016 devrait battre un nouveau record de température alors que l’objectif est de limiter le réchauffement à 2°C voire 1,5°C.

            Nous assistons au retour des climato-sceptiques, Trump aux USA, mais aussi en France, sous la pression des lobbies du pétrole, du gaz et du charbon, alors que la communauté scientifique multiplie ses alertes sur les conséquences perceptibles des dérèglements climatiques.

            Les pays riches et industrialisés traînent les pieds à traduire en actes leur promesse de verser 100 milliards de dollars au Fond vert dédié aux pays en développement.

            Enfin, les chefs d’État se défaussent sur le marché qu’ils présentent comme la solution. Ainsi, les multinationales, à Marrakech, ont lancé un vibrant appel pour qu’on leur laisse le terrain libre afin de pouvoir réaliser leurs juteux profits dans le cadre de la croissance verte libérale.

            En vérité, le bilan de la COP 22 qui vient de se conclure est très maigre. C’est la conséquence du caractère non contraignant de l’Accord de Paris. Plus que jamais l’intervention des peuples et de la société civile est nécessaire pour l’émergence d’un nouveau mode de développement, de production et de consommation.

            Le PCF avance des propositions :

            • un plan de relance de filières industrielles stratégiques préservant l’environnement en lien avec le développement services publics ;
            • le transfert du transport des marchandises vers le fret ferré ;
            • la rénovation thermique de 500 000 logements par an ;
            • relocaliser et produire localement ;
            • augmenter la part des énergies renouvelables dans notre mix énergétique 100 %  public;
            • développer les transports en commun et renforcer la tarification sociale jusqu’à la gratuité en milieu urbain….

            Les communistes sont disponibles pour avancer avec d’autres dans la voie d’un autre monde qui préserve l’humanité et la planète. 

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Vidéo
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -