Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            24 février 2016 3 24 /02 /février /2016 11:26

            « Comment, en faisant voler en éclat tout ce qui encadre le temps de travail et donc en faisant travailler davantage ceux qui ont un emploi, on va créer des emplois ? »

            Pour Manuel Valls, les opposants au texte sont restés « au 19ème siècle. » Réponse acerbe de Pierre Laurent : « C’est l’hôpital qui se fout de la charité.  Si on votait par malheur le projet de loi El Khomri, alors c’est un retour sur tout ce qui a été construit au fil des décennies. (…) On va ouvrir les vannes à une précarité qui est déjà galopante et qui va tirer le pays vers le bas.

            Alors Manuel Valls a tout faux ? « Oui, à peu près sur tous les sujets. » Et François Hollande n’échappe pas non plus à la critique. « La fracture est consommée entre cette petite équipe gouvernementale qui a fait sortir petit à petit tous les ministres, tous ceux qui avaient une voix un peu différente » affirme-t-il. « On a aujourd’hui un petit clan gouvernemental (…) autour de François Hollande, avec quelques ministres qui sont restés dans le soutien. Mais les forces vives de la gauche sont ailleurs. »

            François Hollande « ne peut pas être le représentant de la gauche à l’élection présidentielle. Il ne doit pas être candidat à l’élection présidentielle au nom de la gauche, il ne peut pas l’être. On se trouverait dans une situation incroyable où celui qui prétend représenter la gauche devrait porter pendant toute la campagne la déchéance de nationalité et le dynamitage du code du travail »


            Invité : Pierre Laurent - Preuves par 3 (23/02... par publicsenat

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Vidéo
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -