Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 15:52

            4 novembre, action unitaire dans l’énergie contre l’injonction de Bruxelles sur les concessions hydrauliques :

            Depuis quelques jours, une inflexion majeure autour du dossier hydraulique va bouleverser en profondeur la donne pour les opérateurs historiques, et particulièrement EDF. Les quatre fédérations syndicales se sont réunies le 21 octobre pour analyser ce risque de mise en demeure de la France par Bruxelles pour trop faible ouverture à la concurrence des concessions hydro-électriques.

            La mise en demeure de Bruxelles vient de tomber : elle s’attaque désormais à la question de l’ouverture forcée de la production, et considère, qu’en France, la concurrence dans la production étant trop faible, c’est à travers la remise en jeu à marche forcée des concessions hydrauliques que les positions dominantes vont s’estomper. Clairement la Commission signifie à la France que les engagements de l’ex ministre Borloo et de l’ex premier ministre Fillon doivent être traduits sous menace de pénalités financières.

            Les enjeux :

            Pour EDF et son personnel, le scénario extrême suivant n’est pas à exclure :

            • Accélération du calendrier de remise en jeu des concessions hydrauliques avec interdiction pour EDF de concourir sur les concessions actuellement exploitées,
            • Remise en cause des concessions renouvelées de gré à gré depuis 1999, soit environ la moitié des concessions exploitées ce jour.

            Les effets cumulés de ces deux injonctions cantonneraient EDF (et ENGIE dans une moindre mesure) dans une posture de spectateur de son écroulement dans l’hydraulique. Ils signeraient de fait la fin du modèle hydraulique tel que nous le connaissons, tant en exploitation-maintenance qu’en ingénierie. Cela induit une remise en cause profonde du mix-électrique et énergétique d’EDF.

            L’heure est grave pour l’Hydraulique, son modèle et ses emplois associés !

            Les quatre fédérations syndicales, conscientes des enjeux, ont décidé de travailler ensemble à travers un plan d’actions :

            • Vote en CCE EDF-SA du 22 octobre d’une résolution permettant d’engager des moyens pour lancer une campagne médiatique d’alerte de la population et des élus, et d’un communiqué de presse,
            • Rencontre prévue avec la Direction EDF le 29 octobre,
            • Faire de l’action du 4 novembre une mobilisation des salariés sans précédent pour dénoncer les risques engendrés par cette mise en demeure sur l’avenir des concessions hydrauliques et les emplois associés en France,
            • Demande commune de rendez vous à la Ministre Ségolène ROYAL,
            • Alerte des Fédérations syndicales Européennes pour relayer nos arguments (communs) vers les commissaires européens.
            • Analyser juridiquement la situation et repérer les voies de recours potentielles,
            • Faire du rassemblement de Tulle le 3 Décembre un temps fort sur les questions et les usages de l’hydraulique en France,

            Le 4 Novembre, la Mobilisation de l’Hydraulique doit être massive !

            TOUS ENSEMBLE POUR DIRE NON A L’INJONCTION DE BRUXELLES et DEMANDER AU GOUVERNEMENT DE PRENDRE SES RESPONSABILITÉS

            Pour les modalités pratiques des actions locales, veuillez vous rapprocher de vos correspondants syndicaux locaux.

             

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par intersyndicale-énergie - dans Actualités
            commenter cet article

            commentaires

            Dom 03/11/2015 03:53

            Merci de ce soutien, nous devons absolument informer de ce qui se trame au niveau de l’Europe pour les concessions hydraulique

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -