Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 12:39

            Les élus communistes/Front de gauche actifs avec les maires de France, contre l’austérité imposée aux collectivités

             

            Citoyens, agents territoriaux, associations, élus :

            • Dire non aux baisses de dotations d’État

            • La neutralité financière garantie pour les communes et les intercommunalités face aux restructurations de recettes fiscales de la réforme territoriale

            • Une réforme juste de la fiscalité

            • Le partage des richesses produites par la taxation des actifs financiers

             

            Les baisses de dotation servent à financer des aides inutiles telles que le CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi). Ces aides ont favorisé la spéculation.

             

            C’EST PROUVÉ : LES CADEAUX À LA FINANCE

            NE CRÉENT PAS D’EMPLOIS !

            Redonner aux communes et à leurs intercommunalités  les moyens d’investir utilement pour les gens : c’est bon pour les services publics, c’est bon pour nos vies, c’est bon pour la relance économique et l’emploi !

            SIGNONS MASSIVEMENT LA PÉTITION

             

            L’Association des Maires de France dans l’action le 19 septembre !

             

            PRÉSERVER LE QUOTIDIEN DES FRANÇAIS

            L’APPEL DU 19  SEPTEMBRE POUR LES COMMUNES DE FRANCE

            REDUCTION DES SERVICES PUBLICS LOCAUX ?

            BAISSE DE L’INVESTISSEMENT ?

             

            L’Etat a décidé de réduire de 30% les dotations  qui étaient jusque-là accordées aux communes et intercommunalités pour assurer leurs missions, y compris les plus vitales.  Les communes et leurs intercommunalités font d’ores et déjà des efforts de gestion mais quelle institution, même très bien gérée, pourrait supporter une telle baisse ?

            La vie quotidienne de 66 millions de Français, largement liée aux actions des communes, peut-elle être considérée comme une simple variable d’ajustement comptable ?

             

            NOUS DEVONS AGIR

            Le risque est présent et il concerne chaque habitant de chaque commune de France sans exception.

            Si rien n’est fait, les communes et intercommunalités se verront lourdement imposer trois options :

            La première :

            Réduire fortement  les « services du quotidien » proposés aux citoyens ? Logements, crèches, écoles, cantines, centres d’action sociale, transports, équipements sportifs et culturels, environnement, tri et collecte des déchets… Les habitants ne peuvent être privés des services essentiels qui assurent le cadre de vie et fondent le lien social, le vivre ensemble !

            La deuxième :

            Renoncer aux investissements préparant l’avenir ?

            Travaux d’infrastructures, aménage- ments pour accueillir les entreprises créatrices d’emploi… L’attractivité du pays et l’activité  économique en souffriraient sans délai et très directement.

            La troisième :

            Augmenter les impôts locaux ou les tarifs des services proposés ? Ce serait financièrement intenable pour beaucoup de Français.

            Notre réponse est claire : C’EST NON !

            Aussi, nous appelons toutes celles et tous ceux qui veulent que leur commune  vive  et  que  leur  vie quotidienne s’améliore, à se mobiliser le samedi 19 septembre, dans toutes les  communes de France. Nous invitons les citoyens de notre pays à rencontrer les élus locaux et signer "L’Appel du 19 septembre pour les communes de France", sur les cahiers prévus en mairie ou sur le site : www.change.org

            Pour le Bureau de l’AMF : François Baroin, Président, André Laignel, Premier vice-président délégué, Philippe Laurent, Secrétaire général, Michel Vergnier, Trésorier général, Marie Hélène Amiable, Annie Guillemot, André Rossinot, Martial Saddier

             

            LE 19 SEPTEMBRE 2015, FAISONS CAUSE COMMUNE !

             

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par ANECR - AMF
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -