Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 10:07

            Le parti kurde HDP (Parti démocratique du peuple) a largement franchi la barre des 10% imposée aux partis pour obtenir un siège sur les bancs du Parlement. Avec 13,12% des voix, il en obtient 80.

            Dans le Kurdistan nord, la victoire est massive. Le HDP remporte magistralement les élections dans les provinces kurdes. Il est premier à Hakkari (87%), Şırnak (84%), Mardin (72%), Diyarbakir (77% - 10 députés sur 11), Batman (76%), Siirt (65%), Bitlis (59%), Van (73%), Muş (70%), Dersim (60%), Ağri (77%), Iğdir (56%), second à Bingöl (40%), Adıyaman (22%), Urfa (38%), troisième à Erzurum (17%) et Elaziğ (15%). Mais le HDP remporte également des provinces qui ne sont pas considérées comme kurdes : Kars (43%) et Ardahan (30%), tout comme il réalise de très bon scores dans les provinces très peuplées de la côte ouest : Izmir (10%, 2 députés), Antalya (7%, 1 député), Adana (14%, deux députés) et bien sûr Istanbul où il est troisième parti avec 12,6% et 11 députés.

            La victoire du HDP permet l’élection de 31 femmes députées dans un pays où les femmes sont sous-représentées en politiques. Le HDP a également gagné l’élection d’un député arménien à Istanbul, d’un député assyro-chaldéen, de deux députés yézidis (dont une femme), toutes minorités traditionnellement rejetées par le système politique turc.

            Selahattin Demirtas, chef de file du HDP, lors d'une conférence de presse à Istanbul a déclaré l"Nous avons remporté une grande victoire (...) ceux qui veulent la liberté, la démocratie et la paix ont gagné, ceux qui veulent l'autoritarisme, qui sont arrogants et qui se considèrent comme les seuls détenteurs de la Turquie ont perdu".

            Le parti kurde HDP aura réussi le pari non seulement de faire son entrée au Parlement mais grâce à ce bon résultat, il a barré la voie aux ambitions démesurées de Tayyip Erdogan qui voulait doter le pays d’une Constitution sur mesure, lui accordant les pleins pouvoirs. 

            Feux d'artifice, concert de klaxons, les Kurdes de Turquie ont célébré dimanche en fanfare dans leur fief de Diyarbakir (sud-est) l'entrée en force de 80 députés de "leur" Parti démocratique du peuple (HDP) lors des élections législatives.

            Dans les rues de la "capitale" kurde du pays, les voitures ont paradé bruyamment, leurs passagers hissés aux travers des fenêtres, les doigts fièrement écartés en "V" en signe de victoire. Quelques coups de feu ont même été tirés en l'air. Ces scènes de liesse ont eu lieu deux jours seulement après un attentat à la bombe qui a fait deux morts et plus d'une centaine de blessés parmi les partisans du HDP venus assister à un meeting de leur chef de file, Selahattin Demirtas.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Actualités
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -