Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 14:20

            Certes la déclaration finale du G7 traite bien des enjeux du climat dans la perspective de Paris Climat 2015, mais rien de nouveau à l'horizon.

            Un horizon qui reste flou notamment en matière d'engagements concrets. Les représentants du G7 pensent le monde mais prennent peu d'engagements en ce qui les concerne alors qu'ils sont responsables pour l'essentiel des émissions de gaz à effet de serre.

            S'engager à réduire pour 2050 de 40 à 70 % les émissions par rapport à 2010 c'est le minimum évalué par le GIEC. Dans ces conditions le risque de dépasser les 2°C est possible.

            Une nouvelle fois la promesse de doter le Fond Vert à hauteur de 100 milliards de dollars est énoncée mais le doute persiste sur la date à laquelle cela prendra effet alors que la promesse de Copenhague était de 2020.

            Les dirigeants, et ce n'est pas étonnant, en appellent à la finance, au secteur privé et des assurances ; secteurs qui acceptent de payer s'ils obtiennent un bon retour sur investissement.

            Nous sommes bien loin d'une vision solidaire du développement durable à l'échelle de la planète. Il n'est pas sûr que cette déclaration modifie le contenu et le rythme des négociations préparatoires à la COP 21 qui se déroulent actuellement à Bonn. Pour qu'il en soit autrement il est impératif que les pays membres s'engagent concrètement, sans tarder et de façon exemplaire, sur les deux volets de leur feuille de route.

            Décidément l'intervention des peuples est nécessaire afin de faire entendre leur voix lors du prochain rendez-vous des grands de ce monde (G20) prévu 15 jours avant l'ouverture de la COP 21, les 15 et 16 novembre, à Antalya en Turquie.

            Cette intervention est urgente pour aider les États riches et industrialisés à sortir de leurs égoïsmes satisfaits. Plus que jamais le PCF appelle nos contitoyen-ne-s à s'engager dans la campagne internationale pour sauver la planète et l'humanité, qu'il vient de lancer (http://www.pcf.fr/71505). Si le climat à Elmau était au beau fixe entre gens de bonne culture libérale il n'est pas certain que cela soit suffisant à sauver le climat planétaire.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par PCF - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -