Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 07:39

            Après le 1er tour des départementales. Pour une majorité de gauche en Isère

            La Fédération de l'Isère du Parti communiste français remercie les électrices et électeurs qui ont apporté leur voix à nos candidates et candidats et les appelle à se mobiliser dimanche prochain.

            Ces élections départementales manifestent une nouvelle fois la profondeur de la crise de la politique et de la démocratie, avec une abstention qui reste importante dans notre département (50,76%).

            Cette crise est aussi une crise de la gauche, qui doit s’interroger et retrouver le chemin du peuple et de la transformation sociale.

            En Isère, les candidates et candidats soutenu-e-s par le Parti communiste français sont présent-e-s au second tour dans quatre cantons.

            Dans de nombreux cantons, elles et ils réalisent des scores significatifs qui montrent que les électrices et électeurs ont clairement affirmé leur choix d’une alternative politique à l’austérité.

            L’urgence désormais est de rassembler largement les forces de gauche pour mettre en oeuvre une politique du Conseil départemental qui réponde aux besoins de la population.

            Aussi, nous appelons les électrices et électeurs à se mobiliser pour battre la droite et l'extrême droite, et lorsque la question se pose, nous appelons à faire barrage à l’extrême droite pour mettre en échec le scénario qu’elle essaye d’imposer et de rendre inéluctable.

            Lorsque des candidat-e-s de gauche se retrouvent en face à face au second tour, nous appelons à la responsabilité de chacun-e pour ne pas faire arbitrer le débat à gauche par la droite, voire d'extrême droite, comme certains ont pris l'habitude de le faire.

            Dans ce même esprit de responsabilité il ne serait pas compréhensible que tou-te-s les candidat-e-s éliminé-e-s de gauche au premier tour n'appellent pas à voter pour celles et ceux qui se retrouvent face à la droite et/ou l'extrême droite au second tour.

            L'heure est au rassemblement le plus large à gauche pour empêcher l’élection de nouveaux élu-e-s de droite et d'extrême droite qui ont dans leur viseur les services publics et les politiques de solidarité et de progrès social portés par les départements.

            La question essentielle, celle qui doit nous mobiliser et nous rassembler jusqu'à dimanche prochain, est le maintien et le renforcement de ces politiques publiques.

            Grenoble le 23 mars 2015

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -