Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 10:30

            Conférence de presse, ce vendredi dans l'espace qui deviendra dès ce lundi  16 février 2015, notre local de campagne, au 14 Avenue Aristide Briand à Fontaine. Voici notre préambule, nous déclinerons dans d'autres articles, nos propositions par thèmes.

            Dans ce canton, notre liste a choisi de se présenter sous le mot d'ordre : Résistance et Progrès pour en finir avec l'austérité.

            Ce scrutin aura valeur de test national, de plus en plus de femmes et d'hommes n'en peuvent plus, ne parviennent plus à joindre les deux bouts, tandis qu'une poignée d'autres se partage les richesses produites. Pour nous, il est urgent de changer de politique, de mettre l'Humain au cœur du processus du mieux vivre.

            Les baisses constantes des budgets des collectivités territoriales, des autres Services publics les conduisent à ne plus être des outils au service des populations, c'est d'ailleurs ce que nous sommes allés dire lors de notre journée d'action du 22 janvier devant la Préfecture de l'Isère. Contrairement à certaines affirmations : on ne peut pas faire aussi bien, avec moins de moyens, fusse en mutualisant la pénurie.

            Nous le voyons avec la Poste et la casse du lien social rompu, que les facteurs, hier tissaient avec des personnes, notamment, celles qui sont dans la difficulté ;

            Nous le voyons dans le domaine de l'éducation prioritaire que nous devons sauver : le ministère de l'Éducation Nationale a décidé que le secteur du collège Jules Vallès de Fontaine ne serait plus en éducation prioritaire l'année prochaine. Ce sont des moyens en moins pour les enfants du collège et des 4 groupes scolaires dans des quartiers en difficulté. Avec le Conseil Départemental, nous agirons pour que l'école garde les moyens de faire réussir tous les élèves.

            Nous sommes des candidats à l'image du rassemblement opéré lors des dernières municipales à Fontaine: deux communistes et deux personnalités de la vie locale, réunis sur la base d'engagements clairs : le premier étant le refus des politiques de restrictions vis-à-vis de nos concitoyennes et concitoyens.

            Nous nous opposons à la fois à la politique d'austérité menée par le gouvernement Valls/Hollande et à l'offensive de la droite et de l'extrême droite.

            La droite dans ce canton a fini par indiquer qu'elle était soutenue par l'UDI, l'UMP, les Non-incrits. Depuis qu'elle siège au département, la Conseillère générale sortante qui se dit dans la lignée de Jean Faure (ancien sénateur-maire de droite) ou d'Albert Orcel (ancien maire et Conseiller général divers gauche sur Villard de Lans), a toujours apporté sa voix à l'opposition de droite. Quant au Maire de Sassenage, ce n'est pas la beauté de sa commune qui est connue dans l'hexagone, mais le fait qu'il est champion des emprunts toxiques. Pour se rendre compte de ce que cela représente, pour un capital restant dû de 4,036 millions d'euros, au cours du franc suisse d'hier, c'est la bagatelle de 1,153 millions d'euros d'intérêts. La démocratie, pour lui aura été la suppression des commissions municipales. 

            On nous rabâche: pas de hausse des taux communaux, mais les tarifs ont augmenté en 2015, de 43 à 83% selon les quotients familiaux. La promesse faite lors d'une cérémonie de vœux, de ne pas être candidat à un autre mandat, la tâche de maire le prenant à plein temps, est passée aux oubliettes !

            Si les français en 2012 ont voulu chasser Sarkozy, c'est parce que durant son quinquennat, il a détruit près de 800 000 emplois industriels, accru le chômage de plus d'un million, augmenté les impôts de 30 milliards et fait faire à la dette publique, un bond de 600 millions d'euros.

            Quant au rassemblement bleu marine, la gestion des communes conquises se traduit par des reculs sur la culture, la suppression des repas aux cantines pour les enfants de familles démunies du Pontet, la suppression le matin de l'accueil à l'école des enfants de chômeurs à Béziers, la fermeture d'un centre social et la baisse de 50% des subventions pour les trois autres à Fréjus. C'est cela leur vrai visage !

            Après le choc des dernières municipales qui a vu la liste de gauche à Sassenage en dessous des 40%, les changements de majorités sur les communes d'Autrans et Lans en Vercors, nous apparaissons comme la force crédible à gauche pour gagner ce canton.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -