Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 13:50

            Dans une interview aux Échos, Emmanuel Macron, en déplacement à Las Vegas, estime que « les jeunes Français doivent avoir envie de devenir milliardaires ».

            Comment interpréter cette déclaration ? De quoi est-elle le nom ?

            D'abord du cynisme du ministre de l’Économie dont la politique enfonce et écrase les jeunes de notre pays dans une précarité toujours plus grande alors que ces années devrait être tout au contraire celles de l'autonomie et de la construction d'un projet de vie.

            La question que se posent aujourd'hui l’écrasante majorité de ces jeunes n'est pas de voir apparaître leur nom dans le prochain tableau des nouvelles fortunes de « Challenges » mais de se tirer d'affaires, d'obtenir enfin un CDI correctement rémunéré.

            Quand les jeunes Français doivent subir de telles difficultés et un chômage record, quand un étudiant sur deux renonce aux soins, quand l'ambition présidentielle de faire de la jeunesse la grande priorité de ce quinquennat se résume à la proposition d'un service civique de deux ou trois mois non rémunéré, quand de très nombreux spécialistes de ces questions alertent sur l'état psychique d'un très grand nombre de jeunes n'en pouvant plus, alors les propos d'Emmanuel Macron sont tout simplement misérables quand bien même parle-t-il de fortune.

            Cette déclaration est aussi un éclairage saisissant sur les valeurs du ministre de l’Économie, celles de l'argent roi.

            Un projet de société privé d'imaginaire, réducteur, où l'humain est évalué à sa capacité à faire du cash. Macron devrait lire le discours de Jaurès à la jeunesse : « Le courage, c'est de ne pas livrer sa volonté au hasard des impressions et des forces ; c'est de garder dans les lassitudes inévitables l'habitude du travail et de l'action.

            Le courage dans le désordre infini de la vie qui nous sollicite de toutes parts, c'est de choisir un métier et de le bien faire ». Emmanuel Macron devrait s'occuper de l'économie française qui n'est plus la cinquième économie du monde. Et bien le faire.

            En terme de déclarations publiques, après ses propos sur les « illettrés » de Gad, E.Macron reste dans le peloton de tête au grand prix du mépris et du cynisme.

            Olivier Dartigolles

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Oliver Dartigolles - dans Actualités
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -