Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 12:54

            Dans sa dernière note de conjoncture, l'INSEE montre très clairement combien la politique économique gouvernementale conduit sûrement et très directement le pays à la catastrophe.

            Les analyses et prévisions présentées dans ce document sonne le glas de l'orientation portée par Hollande/Valls et la direction du PS.

            Seul le titre, c'est peu dire, n'est pas crépusculaire mais on comprend bien tout au long de la lecture de cette note de conjoncture qu'une "reprise différée" ne pourra s'amorcer qu'avec un changement de politique économique.

            Si le chemin suivi reste celui de l'austérité, de la baisse drastique de la dépense publique et sociale et d'une aide massive aux patronat sans la moindre contre-partie pour l'emploi, les salaires et l'investissement, aucune amélioration n'est à attendre.

            Le pire n'est plus à craindre, il est en marche.

            L'INSEE conteste, entre les lignes, la sincérité du prochain budget construit sur une prévision de croissance à 1% pour 2015. Or, la note de conjoncture passe, les uns après les autres, l'ensemble des moteurs pour une relance économique effective. Ils sont tous à l'arrêt, en cale sèche.

            Les 40 milliards du "choc de compétitivité" pour les entreprises se traduiront par...une baisse de l'investissement ! Idem pour l'emploi qui poursuivrait, sans changement de politique, à atteindre des niveaux historiques.

            Tout récemment, l'Unédic prévoit une augmentation de 150 000 chômeurs ( catégorie A) d'ici fin 2015. Sans parler de la consommation des ménages totalement anémiée par cette politique qui ne sème que souffrances, inégalités et désolation.

            Sans fleurs ni couronnes, l'INSEE décortique ce qui nourrit la spirale récessive.

            N'oublions pas qu'il est question de millions de vies et de l'avenir de nos territoires. Cette note de conjoncture est une nouvelle alerte sur l'urgence à prendre un autre chemin. Cette alternative doit faire converger, dans le débat et l'action, toutes celles et ceux qui, à gauche, s'opposent à la politique gouvernementale et veulent ensemble construire des solutions progressistes.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Olivier Dartigolles - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -