Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 06:52

            Vote du CDH sur les crimes de guerre en Palestine : la France a manqué à ses engagements

            Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU (CDH), relevant à juste titre que 74% des victimes des bombardements israéliens sur Gaza sont des civils, a adopté ce 23 juillet une résolution portant création d'une commission d'enquête internationale pour établir l'existence de crimes de guerre perpétrés dans le cade de l'agression militaire israélienne à Gaza.

            Ce texte a recueilli 29 voix pour, 17 contre - dont les États-Unis, et l'abstention des 17 pays européens parmi lesquels la France dont les représentants viennent, une fois de plus, de manquer aux engagements pris par notre pays pour le respect du droit international, et pour promouvoir la paix et la justice au Proche-Orient.

            C'est là, de la part des autorités françaises, une totale absence de courage à s'opposer au sentiment d'impunité du gouvernement israélien et des colons, que l'histoire jugera.

            Le vote français est d'autant moins acceptable que le CDH appelle dans sa résolution la Suisse, en qualité de dépositaire des Conventions de Genève, à convoquer une conférence sur la situation humanitaire dans les territoires palestiniens.

            Le PCF salue l'initiative prise par le CDH qui ouvre une véritable perspective de cessez-le-feu.

            La solidarité internationale qui grandit en France et dans le monde a certainement pesé dans ce vote; il faut aller plus loin car chaque jour fait des dizaines de morts, de blessés, de destruction de plus.

            Il y a urgence à placer le peuple palestinien sous protection internationale, et à obtenir le plein respect du droit international, l'arrêt immédiat du massacre du peuple palestinien et la levée du blocus de Gaza.

            Le chemin de la paix ne s'ouvrira pas tant que les actes de guerre et la colonisation se poursuivront.

            Des voix du monde entier et d'Israël même s'élèvent qu'il faut entendre et écouter.

            Le PCF se félicite du succès de la manifestation parisienne du 23 juillet qui montre que le déploiement d'un très large mouvement de solidarité pour la paix, le droit et la justice est possible, et que, dans l'intérêt du peuple palestinien, la priorité de notre action est d’œuvrer à l'élargissement de ce rassemblement de solidarité.

            Le PCF appelle toutes les forces démocratiques du pays à se mobiliser les 26 et 27 juillet en signant – sur les dizaines de points de rencontres que le PCF organisera – la pétition publiée (*) par cent personnalités françaises et européennes le 23 juillet, dans le journal L'Humanité, pour que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale et que la France et l’Union européenne organisent d’urgence une aide humanitaire, médicale et sanitaire pour les victimes particulièrement les enfants.

            Parti communiste français Paris le 24 juillet 2014.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par PCF - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -