Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 14:08

            AUX COTES DES ARTISTES, TECHNICIENS ET DES CITOYENS POUR UNE POLITIQUE CULTURELLE AMBITIEUSE AU SERVICE DE TOUS

            Comment le gouvernement pourrait-il agréer un accord sur l’assurance chômage des intermittents qui tourne le dos à ce qui fait l’essence même de la gauche ?

            C’est pourtant le scénario qui semble se dessiner !

            Une forte mobilisation se développe autour des artistes et des techniciens, partout s’exprime le désir de ne pas en rester là mais les dogmes du libéralisme semblent avoir trouvé au sein de la politique mise en place par le président Hollande plus qu’une écoute, une vraie stratégie.

            Pourtant ils sont nombreux, élus, citoyens à dénoncer le sinistre accord ; voudrait-on faire des artistes et techniciens un exemple, une monnaie d’échange au regard d’un patronat qui n’a de cesse d’en réclamer toujours plus ? On est en droit de se le demander !

            Pourtant des propositions alternatives ont été faites depuis longtemps par la coordination des intermittents mais aussi la CGT Culture et reprises par des parlementaires… mais la réponse est cinglante, le ministre donnera son agrément.

            Le gouvernement a donc choisi l’affrontement, valeur d’exemple envers une catégorie de travailleurs déjà bien souvent précarisés et la mise en cause d’un régime d’assurance chômage garantissant les droits sociaux des artistes et des techniciens !

            Est-ce le signal d’un désengagement général de l’Etat dans le domaine de la culture ?

            Est-ce un nouveau gâchis qui se prépare ? Alors que partout s’expriment la colère et l’incompréhension ; Pour les élus communistes et républicains qui font des arts et de la culture le fil rouge des politiques publiques, cette situation est grave et la posture du gouvernement est insupportable. Elle doit évoluer.

            Très vite, l’Etat doit reprendre sa place pour favoriser un accord respectueux des droits sociaux des intermittents qui sont indissociables de la vie artistique et culturelle de notre pays.

            Le diagnostic est connu et les solutions existent.

            Nous appelons le ministre Rebsamen et le gouvernement à mettre les partenaires autour de la table pour sortir de cette situation. Une vraie concertation pour garantir à tous les intermittents les moyens d’exercer librement leur métier doit se mettre en place.

            Les élus communistes et républicains sont aux côtés de tous ceux qui aspirent par leur engagement, leurs actions à remettre en cause cette politique rétrograde, ils militent pour une société solidaire, humaine, engagée pour développer les droits des salariés et des citoyens.

            Les élus communistes et républicains rappellent que les intermittents sont avant tout des acteurs de l’émancipation humaine.

            Le respect dans leurs droits, leur liberté dans leur création sont la garantie d’une vie culturelle et artistique généreuse dans les territoires et au plus près des citoyens de notre pays. Dans un contexte de crise profonde, il est urgent que l’Etat réaffirme très fortement l’engagement pour une politique culturelle ambitieuse au service de tous.

            Montreuil, le 17 juin 2014

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par ANECR - dans Actualités
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -