Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 19:20

            Face à la fronde d'une partie de sa majorité, Manuel Valls vient de sortir du chloroforme pour endormir les députés socialistes jusqu'au vote de demain. Une fois les additions faites, rien n'a changé. Les 50 milliards de rigueur budgétaire sont toujours là. 40 milliards d'euros seront offerts aux entreprises, sans contre-partie, mais toujours rien pour le pouvoir d'achat du plus grand nombre.

            Les retraités qui touchent moins de 1200 euros ne se verront pas geler la revalorisation automatique cette année mais leur pouvoir d'achat sera très durement attaqué par l'augmentation de la TVA et les coups portés au financement de la protection sociale. Idem pour les fonctionnaires.
            Le patronat vit un rêve éveillé, bien réel, quand toutes celles et ceux qui ont cru au changement en 2012 sont matraqués, semaine après semaine, par une politique injuste et inefficace qui aura comme conséquence, sans un changement de politique, une augmentation de la précarité et de la pauvreté.

            Ce matin, François Bayrou a apporté son soutien au plan qui sera présenté demain au vote des députés. Avant lui, des parlementaires de l'UMP ont aussi exprimé leur adhésion tout en demandant que cela aille plus vite et plus fort. A l'inverse, des députés PS et d'EELV disent leur très vive préoccupation, leur désaccord avec une orientation pourtant sanctionnée dans les urnes et par l'abstention lors des élections municipales. Le renoncement au changement pour toujours plus d'austérité, voilà ce qui caractérise la politique de Manuel Valls.

            Olivier Dartigolles, porte parole du PCF

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Olivier Dartigolles - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -