Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:17

            Les librairies Chapitre déposent leur bilan. Cela concerne 53 librairies dont la librairie Arthaud de Grenoble.

            Contrairement à ses engagements, la direction précipite ainsi la décision de les mettre en vente avant l’été 2014.

            4 seulement ont pu depuis être cédées à des indépendants.

            Le PCF se tient au coté des 1.200 salariés menacés de licenciement, et de leurs organisations syndicales.

            Ses militants et ses élus soutiendront toutes les actions qu’ils décideront d’entreprendre. Il s’oppose à cette mauvaise action pour l’emploi, à cette mauvaise action contre la culture.

            Les librairies Chapitre, implantées au cœur de nombreuses villes en région, sont autant de points d’appui de la présence du livre.

            Après la disparition de Virgin, cette triste actualité illustre, avec les menaces qui pèsent sur tant de librairies indépendantes et sur le réseau des FNAC, la situation de la diffusion du livre dans notre pays.

            L’affaire est exemplaire de la mainmise de groupes financiers sur la diffusion culturelle : Le réseau Chapitre fait partie du groupe Actissia (4500 salariés), implanté en France et à l’étranger. Lui-même appartient au fond d’investissement américain Najafi Compagnies, dont le seul critère est le profit.

            Le PCF demande aux pouvoirs publics de ne pas abdiquer leur responsabilité ; dans l’immédiat, de favoriser la reprise des 53 librairies, et de n’en laisser en fermer aucune, notamment les plus importantes, qui sont les plus menacées.

            Il est urgent de s’inscrire dans une politique ambitieuse du livre et de la lecture, soutenue par des crédits à la hauteur de l’enjeu.

            Les grands opérateurs de vente à distance, désormais dans l’obligation de facturer leurs frais de port, doivent être imposé sur la part de leur chiffre d’affaires réalisé en France.

            Dans les semaines à venir, le PCF lancera une consultation auprès des professionnels pour la défense de tous les emplois de la chaîne du livre, et pour engager une nouvelle bataille du livre et de la lecture.

            Pas une librairie Chapitre ne doit fermer, pas un licenciement.

            Partager cet article

            Repost 0

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -