Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

https://www.facebook.com/trovero2017

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

            9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 21:11

            La nouvelle est venue de Jean-François Copé, directement dans les salons de l'Assemblée Nationale que l'ancien repris de justice grenoblois a bien fréquenté lorsqu'il était ministre et a commis les faits pour lesquels il fut condamné à 5 ans de prison ferme, 5 ans d'inéligibilité, et 400.000 francs d'amende.
            Voici donc un cinglant rappel des faits extrait de l'arrêt de la Cour d'appel de Lyon le 9 juillet 1996 :
            " Attendu qu'Alain Carignon, élu du peuple depuis 20 ans, a bénéficié de la confiance d'une part de ses concitoyens et d'autre part des plus hautes autorités de l’État qui l'ont appelé, à deux reprises, à occuper des fonctions ministérielles [...] qui auraient dû le conduire à avoir un comportement au-dessus de tout soupçon ; qu'au lieu de cela il n'a pas hésité à trahir la confiance que ses électeurs lui manifestaient, en monnayant le pouvoir de Maire qu'il tenait du suffrage universel, afin de bénéficier d'avantages matériels qui se sont élevés à 19.073.050 francs et de satisfaire ses ambitions personnelles ;
            Attendu que, pendant l'information, Alain Carignon a tenté, abusant des fonctions
            ministérielles qu'il exerçait alors, d'égarer la justice, en usant de pressions sur un témoin afin qu'il modifie sa déclaration […]
            Attendu que la gravité des faits […]et la persistance de son comportement troublent encore l'ordre public fondé sur la confiance que chaque citoyen doit avoir envers les institutions, politiques et sociales […] il convient d'y mettre fin en assurant l'exécution immédiate de la décision [… ]"
            Certes, après la misérable pantomime des primaires à laquelle ce sont livrés les prétendants à l'investiture de l'UMP, le parti créé par Nicolas Sarkozy prouve à celles et ceux qui en doutaient encore, que ses valeurs ne sont pas dans la démocratie ; alors même qu'ils traitent les véritables démocrates de conservateurs, ils montrent ici que le progrès pour eux, consiste à un retour vers une oligarchie moyenâgeuse.

            Carignon sera 3ème sur la liste UMP et future tête de liste aux régionales.

            Partager cet article

            Repost 0
            Publié par Fédération Isère PCF - dans Politique
            commenter cet article

            commentaires

            Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -