Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blogcompteur de visites html

 

 

Recherche

Sassenage à la Une

24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 12:49

Face aux régressions sociales, les militant-e-s de la CGT sont à l'offensive et de tous les combats.

Le gouvernement et le patronat nous ont déclaré la guerre parce que nous n'acceptons pas d'accompagner ces régressions.

En criminalisant toutes les formes d'actions syndicales, ils tentent de nous faire taire.

Connaitre ses droits permet de résister et de déjouer toute stratégie d'intimidation et de pression.

Ne lâchons rien sur ces questions-la.

Pas de conquêtes sociales sans libertés syndicales !!!

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 19:28

Nouvelle journée d’action

le 26 mai.

En Isère un rendez-vous est déjà prévu à Grenoble, avec

un rassemblement place Félix Poulat à partir de 11h30.

Après plus de deux mois de mobilisation des salarié-es, des jeunes, des privé-es d’emploi et des retraité-es, la mobilisation se poursuit et s’amplifie comme le montre cette journée du 19 mai.

Cette semaine, le développement d’actions, de grèves dans de nombreux secteurs et de blocages pour obtenir le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, montre que la détermination reste intacte.
L’opinion publique reste massivement opposée à cette loi Travail et à l’utilisation autoritaire du 49.3 par le gouvernement.

Le gouvernement n’a pas d’autre issue que celle du dialogue avec les organisations qui luttent pour le retrait de ce projet de loi et pour être écoutées sur les revendications qu’elles portent. C’est pourquoi les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL en appellent solennellement au Président de la République.

Des secteurs professionnels sont engagés dans un mouvement de grève reconductible, d’autres vont entrer dans l’action. Les organisations appellent le 26 mai prochain à une journée nationale de grève, manifestations et actions.

Les organisations décident de renforcer l’action par une journée de grève interprofessionnelle avec manifestation nationale à Paris le 14 juin, au début des débats au Sénat. Elles appellent à multiplier d’ici là, sur tout le territoire, des mobilisations sous des formes diversifiées.

Elles décident également une grande votation dans les entreprises, les administrations et les lieux d’étude qui se déroulera dans les semaines à venir en parallèle au débat parlementaire afin de poursuivre avec les salarié-es et les jeunes les débats sur la loi Travail, obtenir le retrait de ce texte pour gagner de nouveaux droits permettant le développement d’emplois stables et de qualité.

La loi doit notamment préserver la hiérarchie des normes, élément protecteur pour tous et toutes les salarié-es.

Cette votation sera remise lors d’un nouveau temps fort qu’elles décideront prochainement.

Les organisations invitent leurs structures à poursuivre la tenue d’assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Elles se retrouveront rapidement pour assurer l’organisation et la réussite de ces mobilisations et initiatives.

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 15:10

Malgré les fréquentes averses de pluie sur Grenoble, la mobilisation pour le retrait de la loi travail a été encore très forte, ce 19 mai 2016.

En terme d'originalité, j'ai retenu ce slogan: "Dans quelques jours, quelques semaines..., des fleurs pour la mort de la loi El Khomri, des fleurs pour fêter la victoire !"

Le 26 mai, on remet ça tous ensemble pour la 8ème manifestation, On lâche rien !

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 07:43

La nouvelle du verdict du Tribunal de Grande  Instance de Nanterre a été publiée sur le site du Dauphiné libéré de ce jour, avec il faut bien le dire, une grosse erreur concernant les faits.

Rétablir les faits:

En effet, ce n'est pas en 1997, mais le 12 mars 2007, que Christian Coigné, par décision du Maire de Sassenage, sans aucune information de la commission des finances et sans passer par le Conseil municipal, a décidé de souscrire deux prêts pour un montant initial de 4 453 238,52€ chacun, l’un indexé sur la livre sterling, l’autre sur le franc suisse. (écouter les différents fichiers audio de la séance du Conseil municipal du 29 mars 2007)

Il y a eu renégociation en 2010, toujours avec le même principe de la décision du Maire en date du 14 septembre 2010, portée à notre connaissance à l'occasion du Conseil municipal du 14 octobre 2010. La aussi, rien de tel que d'écouter ce qui s'est dit !

Au Conseil municipal du 4 octobre 2011, une délibération nous invite à adhérer à l'association "les acteurs publics contre les emprunts toxiques". Lire notre intervention

Le 16 décembre 2013, lors du Conseil municipal, notre demande de précisions sur les coûts des différents conseils: interpellation et extraits de réponses.

Après la décision de la Banque Nationale Suisse, le 15 janvier 2015, j'ai écrit un billet sur ce blog intitulé: Emprunts toxiques, Monsieur Coigné Sassenage ne vous dit pas merci

Sur le dernier Sassenage en Page du mois de mai 2016, le Maire affirme: "C'est la renégociation de prêts contractés en 1997 qui a conduit Sassenage, comme tant d'autres collectivités, dans le tourbillon des emprunts structurés qui se révèleront toxiques" et  la majorité municipale écrit: "N'en déplaise aux socialistes grincheux et communistes catastrophistes du Conseil municipal, notre budget primitif a, de nouveau, été bouclé dans de bonnes conditions". Sur le prochain magazine osera t-elle inverser les rôles et rendre l'opposition responsable du verdict du Tribunal de Grande Instance ?

Durant ces 9 dernières années, sur ces emprunts structurés, nous n'avons cessé d'être des lanceurs d'alertes. La commune de Sassenage n'a pas d'autre choix dans l'immédiat que de faire appel du jugement, avec le risque latent que la Cour confirme la décision qui vient d'être rendue.

 

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Sassenage - Réagir
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 08:37

Les 17 et 19 mai, on les arrête !

La loi travail ne passera pas par nous. Le gouvernement se complait à jouer de l’autoritarisme en brandissant un coup la matraque, un coup l’article 49-3, pour faire passer son projet de réformes antisociales.

Oui, 49,3 millions de Français sont opposés à ce projet de loi qui va renforcer la précarité, le chômage, les inégalités et qui de plus va considérablement réduire les droits des salariés de ce pays.

Contre l’arbitraire et l’autoritarisme, prenons courage, imposons leur la grève et la manifestation dans toutes les entreprises, dans toutes les villes, pour revendiquer un autre modèle social.

 

MANIFESTATIONS

 

Pour le 17 et le 19 mai à Grenoble :

départ 10h, Avenue Alsace-Lorraine (gare SNCF)

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 15:34

Plusieurs milliers de personnes Dans les rues de Grenoble, ce 12 mai 2016, pour dire non au 49-3 et continuer d'exiger le retrait de la loi Travail, avec un trajet à proximité des permanences des député.e.s grenoblois:Geneviève Fioraso et Michel Destot. La présence de la police, en tenue ou en civil a été très visible, pour quel objectif ? Sur ordre de la police, les tramways n'ont pas pris de voyageurs à l'heure de pointe de midi, dans quel but ?

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Vidéo
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 08:14

Manuel Valls a annoncé le recours au 49-3 de son gouvernement pour faire passer, sans vote, la loi Travail. C'est, pour la seconde fois, un coup de force d'une inacceptable brutalité. Face à une majorité dans la rue, dans  l'opinion publique et maintenant au Parlement, le gouvernement, isolé, fait le choix de se bunkeriser.

J'appelle, dans l'unité la plus large à faire échouer ce déni de démocratie  en exigeant le retrait de la loi. J'appelle les parlementaires de gauche à constituer et à voter une motion de censure de gauche. Partout, faisons entendre notre colère contre ce recul majeur de nos droits sociaux.

La loi Travail doit être retirée. 

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Jeudi 12 mai à 10H, Rassemblement et

manifestation Place de Verdun à Grenoble

CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL appellent les salariés, les jeunes, les étudiants à des grèves et des manifestations les 17 et 19 mai.

Projet de Loi travail : amplifier la mobilisation  face au déni de démocratie ! Communiqué de l'intersyndicale.
* Mardi 17 mai à 10H, grève et
manifestation, Place de la Gare à
Place de Verdun à Grenoble
 
* Jeudi 19 mai à 10H, grève et
manifestation, Place de la Gare à
Place de Verdun à Grenoble
Alors que les salarié-es, les jeunes, les privé-es emploi, les retraité-es sont mobilisés depuis plus de 2 mois pour le retrait du projet de loi travail et l'obtention de nouveaux droits, alors que l’opinion publique reste massivement opposée à ce texte, le gouvernement décide de passer en force en utilisant le 49.3. Inacceptable!
Ce sont les mobilisations qui ont contraint le gouvernement, à proposer des modifications au projet de loi pour tenter d’en minimiser les impacts. Le compte n'y est toujours pas ! 
Un code du travail par entreprise à l'opposé de la "hiérarchie des normes", élément protecteur et égalitaire, perdure dans le projet de loi. Scandaleux! 
Plusieurs secteurs professionnels continuent de développer des actions, des grèves (cheminots, routiers, énergie, chimie, construction, aéroport de Paris, etc.), qui sont autant d’éléments d’appui et de dynamiques dans la poursuite, l’amplification et l’élargissement du rapport de force.
Cette situation renforce la nécessité d’amplifier les mobilisations déjà engagées le 12 mai sur tout le territoire.
A partir de tous ces éléments, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL invitent leurs structures à organiser des assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d'actions, de la grève et de sa reconduction. 
Elles appellent  leurs organisations à construire deux nouvelles journées de grèves et manifestations le mardi 17 mai et le jeudi 19 mai prochains.
De plus, elles n'écartent aucun type d'initiatives pour les semaines à venir, y compris une manifestation nationale.
Afin  de faire valoir leurs propositions elles décident de s’adresser ensemble au Président de la République pour être reçues rapidement. 

Une nouvelle réunion des organisations syndicales se tiendra dès le début de la semaine prochaine pour décider de nouvelles mobilisations

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 06:49

Ci-dessous, les 4 vidéos de la soirée du 9 mai 2016 consacrée à: laïcité, outil du mieux vivre ensemble.

Cette initiative placée dans le cadre de "alimentons la controverse", l'espace de débat de la fédération de l'Isère du PCF, avait pour invité-e-s:

  • Nadia Hammadache, spécialiste des risques sociaux, laïcité et discrimination;
  • Pierre Dharréville, en charge de la commission nationale "Démocratie" et des questions de laïcité;
  • Tarek Mandhouj, conseiller municipal délégué à la lutte contre les discriminations.

C'est Annie David, sénatrice communiste de l'Isère et secrétaire départementale du PCF qui a assuré l'animation de ce débat.

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Vidéo
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 15:58

L'espace de débat politique de la fédération de l'Isère du PCF, organise sa prochaine

 

"alimentons la ControversE" le

Lundi 9 mai à 19H00 à Grenoble, Salle Raymond Périnetti (face à la gare) sur le thème:

"Laïcité, outil du bien vivre ensemble"

avec la participation de:

  • Nadia Hammadache, spécialiste des risques sociaus, laïcité et discrimination
  • Pierre Dharréville, en charge de la commission nationale du PCF "Démocratie" et des questions de laïcité
  • Tarek Mandhouj, Conseiller municipal délégué à la lutte contre les discriminations

 

 

Partager cet article

Publié par fédération Isère PCF - dans Actualités
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 15:21

Le 12 mai sera la prochaine journée d’action décidée par l’intersyndicale nationale Cgt, Fo, Fsu, Solidaires ainsi que l’Unef et l’Unl pour les organisations de jeunesse.

Ce sera le 9ème appel  à la mobilisation des travailleurs, des privés d’emplois, des retraités, des étudiants et des lycéens pour combattre la loi Travail et son monde de régressions sociales.

Nous savons que le chemin le plus court pour aller de la revendication à sa satisfaction, c’est la mobilisation du plus grand nombre.

Pour cela, l’union départementale appelle encore une fois tous les syndicats à multiplier les Assemblées Générales dans chaque entreprise, dans chaque service, pour débattre de l’amplification de la mobilisation par la grève et la participation aux actions.

Les militantes et les militants de la Cgt, vont devoir faire le choix d’utiliser le droit syndical pour aller à la rencontre des salarié-e-s.

C’est dans cet esprit qu’il nous faut peser sur le vote des parlementaires prévu le mardi 17 mai. Voilà pourquoi, nous proposons des formes d’actions originales le jeudi 12 mai prochain.

Nous proposons des rassemblements devant les permanences des députés de l’Isère. A Grenoble l’action se focalisera sur 2 permanences :

- Michel DESTOT : 24 Avenue Alsace-Lorraine,

- Geneviève FIORASO : 7 Rue Voltaire

RdV devant la préfecture jeudi 12 mai à 10h

pour l’organisation

L’objectif : demander aux élus de rendre des comptes sur leur vote.

 

Ci-dessous, images et interventions faites lors du rassemblement devant la CCI de Grenoble, ce 3 mai 2016 où plusieurs centaines de personnes étaient réunies pour signifier au patronat isérois leur refus de voir entrer la loi travail dans le quotidien des salariés.

 

  • mardi 17 mai :   Journée de grève et manifestations départ 10h,

Gare et Avenue Alsace-Lorraine à Grenoble

  • jeudi 19 mai :   Journée de grève et manifestations départ 10h,

Gare et Avenue Alsace-Lorraine à Grenoble

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -