Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil du Site

 

Visiteurs du Blog

compteur de visites html

Recherche

A la Une

Quels emplois, pour quelle société


 

31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 17:20

Alors que de nombreuses associations, organisées aujourd'hui dans le collectif « Abolition 2012 » ont permis de franchir de nombreuses étapes concernant la reconnaissance de la prostitution comme une violence extrême à l’égard des femmes, une majorité de sénateurs et de sénatrices votent pour la pénalisation des prostituées et contre la responsabilisation des clients.

Que faut- il en conclure ?

Qu'on préfère, au Sénat, s'en prendre aux victimes des violences plutôt qu'à ceux qui s'en rendent coupables. C'est un recul inacceptable.

Cette orientation est un renoncement de fait à la perspective d'abolir la prostitution, alors même que le procès du Carlton de Lille et son cortège d'abus sexuels est encore frais dans les esprits, et que l’opinion publique a pris conscience de l'horreur infligée à ces femmes.

Le PCF appelle les féministes et les progressistes du pays à se mobiliser largement pour que la proposition de loi soit votée, en deuxième lecture, avec l’abrogation du délit de racolage et la responsabilisation des clients.

Parti Communiste Français

Partager cet article

Publié par Parti communiste français - dans Actualités
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 06:52

L’AUSTÉRITÉ n’est pas la solution ... mais le problème

Jeudi 2 avril 2015 à 20H Fontaine

Salle Edmond-Vigne - 23 rue des Alpes - Tram A : arrêt « Hôtel de ville - La source-»

 

Réunion publique « Soutenir le peuple grec, combattre l'’austérité en France »

avec Giorgos Karatsioubanis, membre du département « Politique européenne »

de Syriza

 

À l’initiative du Collectif « Alternative À l'’Austérité » [ATTAC, CADTM, CIIP, FSU, UD-CGT, Ensemble !, NPA, PAG38, PCF, PCOF, PG]

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 23:55

La prochaine configuration du prochain Conseil departemental sera une majorité UMP/UDI, suite à la vague bleue !

En intervenant lors du meeting de clôture vendredi dernier, je disais: Sur ce canton de Fontaine-Vercors 5 947 voix se sont portées dimanche dernier sur les 3 listes de la gauche et de l’écologie, 5 123 sur la droite et malheureusement 2 626 voix, sur ce que j’ai appelé l’intolérable, le vote FN.  Rien n’est donc écrit dans un sens ou dans un autre !

Les résultats sont les suivants: Voix de gauche sur le binôme Belle/Bonnieu-Devaluez :5 748,  soit 199  voix de moins que le total des voix de gauche du premier tour avec 151 votants de moins.

Contre les voix de  la doite et du FN 7 329, sans conteste, dans 8 des 11 communes, pour l'essentiel,  2 116 voix du FN, se sont portées sur le binôme Carlioz/Coigné.

Les nouveaux conseillers départementaux élus du canton sont devenus les réprésentants de la droite et du FN, c'est à dire les élus de l'intolérance dans le canton Fontaine-Vercors. 

Lorsque le Maire de Sassenage termine ses allocutions dans les commémorations par cette formule," n'oublions jamais", à chaque fois, nous citoyens des valeurs de la libération de notre pays, ne pourrons en aucun cas, oublier qu'il est devenu, malgré lui,  élu du Conseil départemental, grâce à ces voix de la honte et du déshonneur de notre pays, qui représentent les chambres à gaz comme un détail de notre histoire,

Que ce soit à Sassenage, à Autrans, à Corrençon, à Lans, Méaudre, Noyarey, St Nizier,  Villard, c'est grâce à ces voix que le binôme Carlioz/Coigné sera devenu les Conseillers départementaux du canton Fontaine-Vercors !

Etre devenu l'élu des voix de la haine, se faisant applaudir au bureau centralisateur Marcel Cachin de Fontaine est un sentiment de révolte pour les candidats de la liste "Rèsistance et Progrès pour en finir avec l'austérité"

Dans le canton Fontaine-Vercors, il n'y a que trois communes:  Fontaine, Engins qui disposent d'un maire communiste, et Veurey où ce binôme de la gauche au second tour s'est retrouvé majoritaire face à cette liaison nauséabonde !.

Sur le canton Fontaine-Seysinet, je me réjouis, dans ce contexte difficile:  de la victoire de Khadra Gaillard et Guillaume Lissy avec 6 490 voix contre 5 650 voix pour la droite !

Khadra Gaillard, après 23 ans d'absence fontainoise,.devient la première femme conseillère départementale à reprendre le flambeau de Yannick Boulard, Louis Maisonnet, Léon Pinel et Julien Touche, sur Fontaine, c'est pour elle, une tâche exaltante et je lui fait pleinement confiance pour la mener à bien !

Avec elle et les 4 autres Conseillers départementaux communistes et partenaires, l'Isère pourra compter sur une force d'accompagnement dans ces temps difficiles !

On lâche rien, avec nos nouveaux élus (David Queiros, Françoise Gerbier, Daniel Bessiron, Sylvette Rochas, Khadra Gaillard),nous disposons de forces pour les combats à venir !

 

 

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 18:53

Ce soir, le meeting de soutien aux candidats de la gauche des deux cantons de Fontaine a connu un grand succès, avec le soutien des deux maires: Jean-Paul Trovero et Fabrice Hugelé, outre les candidats, soutenu par le PS, le PCF, le MRC, Génération écologie, Go citoyenneté, Catherine Brette d'EELV, de Christophe Ferrari, Président de la Métro.

Ci-dessous l'intervention de Michel Barrionuevo :

Mesdames, messieurs, chers amis,

La campagne du second tour n’élimine en rien, les propositions et les orientations que nous avons défendues avant le premier tour.

Dimanche dernier, 49% des citoyens sur le canton Fontaine-Vercors, en dépit des offres politiques les plus diverses, n’ont pas voté.

Ces choix doivent nous interroger !

Si l’électorat de gauche ne retrouve pas le chemin des urnes, la droite pourrait gagner par défaut !

Résistance et progrès pour en finir avec l’austérité a été notre mot d’ordre.

Nous le savons, les départements, comme les autres collectivités locales, ont besoin de retrouver des dotations à la mesure de leurs besoins.

L’austérité aveugle deviendra très vite intenable, sauf à faire ce que proposent la droite et l’extrême droite, détricoter les politiques de solidarités et faire sans cesse reculer la place des services publics.

Finalement, les abstentionnistes, font malgré eux, la courte échelle aux forces qui promettent, l’une le pire, l’autre l’intolérable.

Sur nos deux cantons, l’intolérable, malgré des résultats qui font froid dans le dos, a été disqualifié !

Sur l’ancien  canton de Villard de Lans, le FN progresse de 5,15%, de 2,5% sur l’ancienne partie Fontaine-Sassenage par rapport aux cantonales de 2011.

On nous dit que l’Isère pourrait basculer à droite, il nous appartient de faire l’opération vérité, celle des nouveaux coups durs qui seront portés aux familles.

Ce sont les populations, les jeunes, les retraités qui en souffriraient, avec la réduction des crédits sociaux utiles, la baisse des investissements dans les crèches ou les maisons de retraite, les collèges ou dans la création culturelle.

Tout cela, comme l’a montré, l’émission mots croisés de lundi, sous couvert du combat contre l’assistanat !

Une nouvelle fois, ce sont les catégories, les plus en difficultés, privées du droit essentiel au travail et à l’emploi qui subiront de nouvelles privations, alors que l’argent public servirait de plus en plus à consolider les énormes profits des grands patrons.

Sur Sassenage, nous savons de quoi, nous parlons : Christian Coigné, préfère choisir les Partenariats Public/privé : pour l’éclairage public, la crèche. Et en matière de gestion, sans conteste, la palme d’or des emprunts toxiques, lui revient !

Sur ce canton de Fontaine-Vercors 5 947 voix se sont portées dimanche dernier sur les 3 listes de la gauche et de l’écologie, 5 123 sur la droite et malheureusement 2 626 voix, sur ce que j’ai appelé l’intolérable, rien n’est donc écrit dans un sens ou dans un autre !

Comme je l’ai dit à l’instant, faire le choix de la droite, c’est accepter la réduction des services publics, services publics qui sont encore plus indispensables quand la crise sociale frappe si fort.

Puisque dimanche, nous changeons d’heure, dans 34 heures, lorsque s’ouvrira le scrutin du second tour, ce qui devra déterminer, le choix du bon bulletin,  quels que soient les colères, les ressentiments vis-à-vis de la politique nationale, c’est de ne pas se tromper d’élection et donc, quel choix pour mon canton :

  • ouvrir la porte étroite à la droite, ce qui aura pour conséquence de confier la gestion de l’Isère à ceux qui rêvent de la défigurer,
  • ou se doter sur nos deux cantons de quatre conseillers départementaux de gauche, dont une apparentée communiste, pour des politiques innovantes dans de nombreux domaines!

Depuis 2001, dans l’Isère, nous avons travaillé ensemble : conserver demain un Conseil départemental dirigé par la gauche ou par la droite, ce n’est pas la même chose !

Certes, on ne pourra pas continuer à appliquer les violentes prescriptions de l’austérité quand tout le monde sait que l’argent coule à flot dans les paradis fiscaux, dans le circuit de l’évasion fiscale et dans les tuyaux qui alimentent les actionnaires des entreprises.

La vie de chaque individu est à mettre en valeur, sur d’autres critères que celui de l’argent ou du simple aspect comptable, en mettant l’humain au cœur des engagements de la gauche !

À ceux qui passent leur temps à parler de défaite, de suicide, d'enterrement, nous, nous avons envie d'une gauche qui change de cap !

Nous voulons que ce département reste à gauche, non pas pour reconduire les orientations nationales, et vider le département de la compétence générale, mais au contraire pour lui donner les moyens d’avancer.

Rien de beau et de durable ne peut voir le jour, sans l’engagement de femmes et d’hommes qui résistent et se battent pour faire progresser la société.

Nous aurons besoin de démocratie, d’instaurer la confiance entre le peuple et les élus, pour ouvrir de nouvelles perspectives !

Alors du côté de Fontaine-Seyssinet, il y a le binôme Khadra Gaillard et Guillaume Lissy et du côté de Fontaine-Vercors celui de Yannick Belle et Jackie Bonnieu-Devaluez, ce sont ces bulletins de vote, qui dimanche devront être les plus nombreux, pour gagner sur ces deux cantons et se placer dans l’optique de conserver l’Isère à Gauche, pas pour un esprit de boutique, mais avec l’objectif du maintien du service public de proximité !

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 07:39

Après le 1er tour des départementales. Pour une majorité de gauche en Isère

La Fédération de l'Isère du Parti communiste français remercie les électrices et électeurs qui ont apporté leur voix à nos candidates et candidats et les appelle à se mobiliser dimanche prochain.

Ces élections départementales manifestent une nouvelle fois la profondeur de la crise de la politique et de la démocratie, avec une abstention qui reste importante dans notre département (50,76%).

Cette crise est aussi une crise de la gauche, qui doit s’interroger et retrouver le chemin du peuple et de la transformation sociale.

En Isère, les candidates et candidats soutenu-e-s par le Parti communiste français sont présent-e-s au second tour dans quatre cantons.

Dans de nombreux cantons, elles et ils réalisent des scores significatifs qui montrent que les électrices et électeurs ont clairement affirmé leur choix d’une alternative politique à l’austérité.

L’urgence désormais est de rassembler largement les forces de gauche pour mettre en oeuvre une politique du Conseil départemental qui réponde aux besoins de la population.

Aussi, nous appelons les électrices et électeurs à se mobiliser pour battre la droite et l'extrême droite, et lorsque la question se pose, nous appelons à faire barrage à l’extrême droite pour mettre en échec le scénario qu’elle essaye d’imposer et de rendre inéluctable.

Lorsque des candidat-e-s de gauche se retrouvent en face à face au second tour, nous appelons à la responsabilité de chacun-e pour ne pas faire arbitrer le débat à gauche par la droite, voire d'extrême droite, comme certains ont pris l'habitude de le faire.

Dans ce même esprit de responsabilité il ne serait pas compréhensible que tou-te-s les candidat-e-s éliminé-e-s de gauche au premier tour n'appellent pas à voter pour celles et ceux qui se retrouvent face à la droite et/ou l'extrême droite au second tour.

L'heure est au rassemblement le plus large à gauche pour empêcher l’élection de nouveaux élu-e-s de droite et d'extrême droite qui ont dans leur viseur les services publics et les politiques de solidarité et de progrès social portés par les départements.

La question essentielle, celle qui doit nous mobiliser et nous rassembler jusqu'à dimanche prochain, est le maintien et le renforcement de ces politiques publiques.

Grenoble le 23 mars 2015

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Politique
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 11:49
Les urnes ont parlé, 962 électrices et électeurs, soit 7,02% de suffrages exprimés, nous ont accompagnés dans ce message: “Résistance et Progrès pour en finir avec l’austérité”.
Nous tenons à remercier chacune et chacun ! 
Par rapport aux cantonales de 2011, malgré le tripatouillage sur Fontaine, 163 voix supplémentaires ont suivi nos propositions de faire de la politique autrement. 
Face à nous, la campagne nationale sur le vote utile a joué à plein. 
Pour autant, nous ne baissons pas les bras, nous comprenons que des femmes, des hommes, par peur de l’élimination de la gauche se soient trouvés dans la situation de celle ou de celui qui ne pouvait prendre le risque d’un duel droite/FN au second tour. 
La droite sur ce canton a rassemblé 37,41% des suffrages, elle ne pourra être élue que par les voix en provenance du FN. 
Nous n’avons cessé d’affirmer qu’il fallait que ce département reste à gauche, non pas pour reconduire les orientations nationales et vider l’Isère de sa compétence générale, mais au contraire pour lui donner les moyens d’avancer ! 
À gauche, le binôme Belle Yannick et Bonnieu-Devaluez Jackie a été placé en tête, pour nous, la meilleure façon de se rassembler, ne pourra s’opérer que si les valeurs de la gauche et de l’écologie portées par les autres listes deviennent le bien commun des actions à venir durant le prochain mandat. 

Tel est le sens de notre appel à voter Yannick Belle et Jackie Bonnieu-Devaluez ! 

Michel Barrionuevo et Muriel Chaffard
 

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 20:41

Compte tenu de la loi qui prévoit la fin de la campagne sur le net le vendredi 20 mars à minuit. Plus aucun commentaire ou publication traitant de l'élection ne pourront être postés sur les sujets concernant ma campagne électorale sur ce blog.

Pour autant, ce blog qui compte 3 716 articles est une véritable mine pour vous faire votre opinion avant d'aller voter dimanche prochain. Vous êtes déjà, selon goggle analytic, plus de 159 600 visiteurs à l'avoir fréquenté depuis plus de 8 ans.

Le tableau ci-contre établi pour la période du 1er janvier à ce jour montre que 3 126 utilisateurs différents ont ouvert 3 858 sessions et ont regardé 11 104 pages.

Sur ce blog, il est hors de question de supprimer les commentaires. La seule parade possible est la suivante: vous pouvez poster un  commentaire, mais si ce commentaire concerne la campagne électorale, j'ai l'obligation avant de le valider d'attendre dimanche 22 mars, après la publication des résultats !.

Un grand merci pour votre implication ! Amicalement

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 10:37

Pour permettre de donner le maximum, nous avons réalisé deux vidéos, l'une sur l'intervention prononcée par Michel Barrionuevo, dont on pourra également lire le texte, en bas de page de ce billet.

La seconde vidéo, regroupe différents intervenants: Willy Pepelnjak, Muriel Chaffard, Michel Barrionuevo, Jean-Paul Trovero, Jean-Luc Reffugi, Ambroise Di Dio, Antonine Ronseaux, Sylvie Loyau, Edouard Schoene, André Ronseaux, Gérard Viviani, Yvon Berthon et Joseph Falco. Toutes nos excuses auprès de ceux qui sont intervenus et qui ne figurent pas sur la vidéo ! '

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Fontaine-Vercors
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 10:15

Le PCF condamne avec la plus grande énergie l’acte terroriste qui a fait plusieurs morts et plusieurs blessés lors d’une attaque au musée du Bardo en Tunisie.

Portant vraisemblablement la signature d’un groupe djihadiste, cet odieux attentat fait écho, par son mode opératoire, à ceux de Toulouse, Bruxelles, Paris et Copenhague. Il est également le signe d’une volonté de déstabilisation de plusieurs pays de cette région, suite aux politiques aventureuses des Etats Unis, de la France et de la Grande Bretagne en Libye et dans plusieurs pays arabes.

L’objectif de cet attentat est d’abord de déstabiliser la jeune démocratie tunisienne et de terroriser le peuple tunisien.

Nous exprimons à l’ensemble de la population tunisienne l’assurance de notre solidarité comme nous exprimons aux familles des victimes nos sincères condoléances.

Solidaire avec le peuple tunisien et les victimes du Musée Bardo à Tunis, le PCF participera à tous les rassemblements organisés en France, dont celui de Grenoble, ce soir à 17h30, Place Félix Poulat

Partager cet article

Publié par Barrionuevo - dans Actualités
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 09:25

Dans l'édition du Dauphiné LIbéré de ce 17 mars consacrée au canton Fontaine-Seyssinet, il est écrit: " L’électeur de Fontaine Seyssinet a surtout devant lui une certaine cohérence au niveau des choix de couleurs politiques, contrairement aux voisins de Fontaine Vercors, où la gauche se divise en trois binômes."
Hier, au cours d'un interview réalisé par France Bleu Isère et qui sera diffusé mercredi, nous avons eu droit au même type d'affirmation !

Rappelons l'histoire: de 1945 à 1985, l'ancien canton de Sassenage a eu 3 conseillers généraux communistes: Julien Touche, Léon Pinel et Louis Maisonnat, ensuite lorsque Fontaine a été coupée en deux pour former le canton Fontaine-Sassenage, c'est notre ami Yannick Boulard, maire communiste de Fontaine qui a été le premier Conseiller général de ce nouveau canton jusqu'en 1992.

A chaque échéance, il y a toujours eu des candidats communistes, ce qui n'a empêché en rien, l'élection de conseillers généraux de gauche sur le canton.

Sur la commune qui compte le plus d'électeurs: Sassenage, la gauche est partie unie aux élections municipales de 2014, malgré cette union, elle a réalisé moins de 40% des suffrages exprimés et un écart de 1 100 voix, alors que depuis 1983, le scrutin se sera joué à quelques suffrages. De plus, deux communes du plateau: Lans en Vercors et Autrans sont passés à droite. Ce qui a représenté sur ce territoire, une sanction forte contre l'action gouvernementale.

Après ces résultats calamiteux, le Président de la République aurait du tenir compte du message que le peuple de gauche lui a adressé. Non, il a fait le choix de la continuité dans la mise en oeuvre d'une politique s'identifiant à celle de Nicolas Sarkozy.

Dans le canton Fontaine-Vercors, le binôme Michel Barrionuevo & Muriel Chaffard, c'est la cohérence qui est de mise, avec la possibilité offerte aux électrices et aux électeurs de pouvoir choisir la gauche qui ne se renie pas, qui défend des valeurs de résistance et de progrès pour en finir avec l'austérité.

Pour faire gagner la gauche qui ne se résigne pas, le 22 mars, il importe d'aller voter, de voter pour qualifier le binôme Michel Barrionuevo & Muriel Chaffard, ce sera le meilleur rempart pour l'emporter face à la droite, le 29 mars sur ce canton de Fontaine-Vercors.

Partager cet article

Publié par Barrionuevo
commenter cet article
Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -